Marché de Noël de Street/Hornstull

Publié le par hibiscus

Cette année, je me suis retrouvée de l’autre côté d’un stand de marché de Noël.

DSCN5901.JPG

Street
Avec deux copines de mon groupe de tricot, nous avons loué ce week-end (8 et 9 décembre) un stand, sous une tente, au marché de Noël de Street, à Hornstull, au bord de l’eau, sur une des nombreuses îles de Stockholm.

Bravant le froid et la pluie, nous avons essayé de vendre nos « œuvres » : des chauffes-poignets, des chaussons au crochet pour bébé, des accessoires de couture, des gants et des écharpes pour enfants, des bonnets, des peluches en forme de hibou et de poisson faite à partir de chutes de tissus, des broches ...

DSCN5883.JPG  DSCN5884.JPG

Pas facile de vendre ...
DSCN5885.JPGJe dis bien essayé, car même si j’ai baissé mes prix le deuxième jour, je n’ai réussi à vendre que deux paires de chauffes-poignets et j’ai pris une commande. Et encore, « seulement » à des amies.

Le « seulement » n’est pas du tout dévalorisant, mes amies n’ont pas acheté pour me faire plaisir, mais vraiment parce qu’elle voulaient avoir les chauffes-poignets qu’elles ont choisi – et ça me fait encore plus plaisir ! Mais vendre à des « inconnus » aurait été une sorte de confirmation des mes « talents » de tricoteuse.



Au lieu de ça, j’ai entendu des milliers de fois « Oh, que c’est mignon ! », à propos des petits chaussons, et des centaines de fois « Ah, c’est pratique, les chauffes-poignets, je devrais m’en tricoter » ...

Trop cher ?...
Mon hypothèse est que les prix étaient trop élevés au goût des visiteurs du marché de Noël, qui sont peut-être un peu trop habitués à ceux des grandes chaînes de magasins de vêtements. C’est là où réside ma déception : que la plupart préfère des produits bon marché en dépit de bonne qualité.

DSCN5888.JPG  DSCN5889.JPG

Les leçons à tirer
Cela n’a malgré tout pas été une mauvaise expérience. Il faut savoir en tirer des leçons positives. Je n’ai pas perdu mon goût pour le tricot ou le crochet, bien au contraire. Mais je ne retenterais sûrement pas l’opération de vendre sur un marché de Noël. À la place, je vais continuer à tricoter pour moi et mes proches, et les connaissances qui m’en font la demande.

C’était aussi  intéressant d’entendre les réactions des gens (à part peut-être la femme qui trouvait que mon bonnet faisait « mémère » ... :-S ) et de voir qu’ils appréciaient quand même la qualité (même s’ils ne voulaient pas payer). Mais je crois que la plupart des visiteurs du marché de Noël le vivent plutôt comme une attraction, avec des belles choses à voir, mais tous n’ont pas l’intention d’acheter.

Merci !
Pour finir, je voudrais remercier les amis qui sont venus me faire un petit coucou : ça m’a fait très plaisir de parler un petit moment avec vous, ça a bien égayé mes journées, surtout celle de dimanche ! Et merci aussi à celles qui ont acheté ! :-)



Commentaire de : Gryningen

Le mercredi 12 décembre 2007 à 17:41

Mon expérience, de l'autre côté, comme toi, en 2001, c'était que les gens étaient là pour acheter de l'inédit. Moi, je vendais des décos de Noël sympas, pas cher (j'insiste sur le prix moyen en dessous de 35 francs à l'époque), mais c'était un four, avec une moyenne de 100 francs de recette par jour pendant 3 semaines... Les visiteurs du marché allaient acheter du vin chaud, des bougies kitsch chères, écoeurantes, mais pas de choses jolies plus faciles à retrouver à la boutique du coin. En tout cas, tu as raison, c'est mieux de passer par hibiscusfaitmain, et d'attendre les commandes ;-) Les marchés de Noël, tu pourras retenter, mais peut-être avec des mignardises la prochaine fois?!! Les gens aiment grignoter ;-)

Commentaire de : hibiscus

Le mercredi 12 décembre 2007 à 19:16

@ Gryningen : Tu parles en francs, en 2001 ? Je suis contente d'apprendre que tu as trouvé le chemin du blog de tricot. ;-) Le problème de vendre des choses comestibles, c'est toutes les exigences hygiéniques autour ... Je tiens à te remercier encore, ma "bienfaitrice" ! :-D

Publié dans Noël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Deline 23/12/2007 11:47

En euros ça fait combien ?

hibiscus 23/12/2007 15:21

Quelque chose entre 10 et 16 euros.

Deline 22/12/2007 23:42

Et tu as assez de bébés sous la main pour pouvoir les écouler ?? ;-)

hibiscus 23/12/2007 00:50

Ben, tu crois pas si bien dire ! Il y a un vrai babyboom en Suède en ce moment ... ou c'est simplement parce que les gens de mon entourage sont en âge d'en avoir ... Mais bizarrement, les gens ne sont pas prêts à débourser 100 ou 150 couronnes pour une petit cadeau de bienvenue ... :-(

Deline 22/12/2007 00:41

Non, mais je me disais que tu devais en avoir beaucoup depuis le temps que tu le préparait le marché de noél...

hibiscus 22/12/2007 10:58

Je pensais que 10 paires suffiraient. Elles étaient prêtes l'été dernier. Cet automne, j'ai fait les chaussons pour bébés.

Deline 15/12/2007 19:52

Et qu'est ce que tu vas faire de tous ces chauffe-poignets ??

hibiscus 16/12/2007 01:59

On organise un marché de Noël au musée, mardi, entre collègues. Je crois que je réussirais un peu mieux auprès d'eux. Pourquoi, tu es intéressée ? ;-)

Gryningen 14/12/2007 13:17

http://www.service-public.fr/accueil/euro_guides_conv.htmon est passe a l euro le 1er janvier 2002 :Ptu es sure qu il failles de normes precises pour de la vente occasionnelle ne necessitant pas de chaine du froid?

hibiscus 15/12/2007 00:04

Désolée pour l'erreur de chronologie ... :-SL'avantage de vendre des choses faites au tricot ou au crocet, c'est qu'on peut étaler la production tout au cours de l'année. C'est plus difficile avec la nourriture ... ;-)