La Suède, un pays accessible aux handicapés ?

Publié le par hibiscus

Le suivi d’un projet en cours au Moderna Museet m’a fait jeter un coup d’œil du côté de la situation des handicapés en Suède.

Beaucoup de choses facilitent la vie des handicapés en Suède. Comparez simplement les métros stockholmois et parisien. Vous n’avez jamais vu d’handicapés emprunter les services de la RATP ? Non, justement ... Ni de parents avec des landaus et des poussettes, d’ailleurs ...


Point n’est besoin d’être handicapé pour préférer le métro de Stockholm à celui de Paris : lors de mes voyages entre les deux pays, j’utilise les deux pour les trajets en direction et en provenance d’Arlanda et de Roissy. Et je vous jure que j’ai jamais autant pesté contre les multiples escaliers, les kilomètres de couloirs et les portillons qui sont autant d’obstacles quand on a des bagages ...


Mais être handicapé, ça ne veut pas seulement dire se déplacer en fauteuil roulant ou avec une canne blanche. Et c’est justement pour améliorer la vie de tous les handicapés qu’on a crée Handisam, l’Agence suédoise de la coordination des politiques en faveur des personnes handicapées. Et par « tous les handicapés », on entend les personnes à mobilité, vision et ouïe réduite, celles qui ont du mal à parler, lire et écrire et celles qui à cause de maladies diverses (ostéoporose, hémophilie, épilepsie, maladies des reins, mucoviscidose, électrosensibilité etc) peuvent avoir besoin d’une attention particulière. On estime à un million le nombre d’handicapés suédois âgés de 16 à 64 ans.


Le point de départ est que l’État, ses administrations et institutions doivent donner l’exemple pour que des changements aient lieu à travers la société entière. Tous les citoyens, quelque soit leur âge, sexe, disposition sexuelle, appartenance sociale, religieuse et ethnique ou leur handicap physique, mental ou intellectuel, doivent pouvoir participer à la vie citoyenne de la même manière.


Il est donc bien sûr interdit de discriminer les employés à cause de leur handicap, et cela vaut pour le recrutement, la promotion, la formation continue, les conditions de travail etc ... La loi suédoise contre la discrimination est aussi valable quand l’employeur n’a pas voulu discriminer délibérément. Cela exige des administrations suédoises qu’elles soient capables d’accueillir des handicapés parmi le personnel à n’importe quel moment (même par exemple pour l’entretien d’embauche).


Pour ce qui est de l’accès à la démocratie et à la vie de la société, cela veut dire que tout le monde doit pouvoir participer aux débats du Riksdagen ou au conseil municipal, utiliser les transports en commun, aller au théâtre ou au musée. Entrer dans les bâtiments, pouvoir se diriger à l’intérieur, écouter ce qui s’y dit etc ..., le tout sans problème. Surtout, les handicapés veulent pouvoir se débrouiller sans avoir à demander de l’aide pour la moindre petite chose ; ils veulent pouvoir assister à une pièce de théâtre sans avoir à prévenir à l’avance de leur arriver, entrer au Riksdagen par l’entrée principale et non pas par une porte à l’arrière. Même si souvent ils obtiennent l’aide qu’ils demandent, c’est autant de « détails » qui les font se sentir différents, anormaux.


Le Moderna Museet est en train de travailler à l’élaboration d’un plan pour élargir l’accès du musée à tous, public comme personnel. Je vous en reparlerai bientôt.



Commentaire de : marion
Le jeudi 25 octobre 2007 à 07:41
On a encore un long chemin à faire ....

Commentaire de :  hibiscus
Le jeudi 25 octobre 2007 à 08:45
@ Marion : Je crois qu'il faut tout simplement penser autrement. Ne pas voir les handicapés, quelqu'ils soient, comme un problème, mais comme une ressource. L'amélioration de la vie des handicapés est un avantage pour tout le monde.

Commentaire de : Deline
Le jeudi 25 octobre 2007 à 19:56
On me censure ?

Commentaire de :  hibiscus
Le jeudi 25 octobre 2007 à 20:59
@ Deline : Pourquoi je te censurerais ??? :-0

Commentaire de : Deline
Le vendredi 26 octobre 2007 à 19:27
Ben j'avais écris un long commentaire, il est pas là...

Commentaire de : hibiscus

Le samedi 27 octobre 2007 à 01:22
@ Deline : Désolée ... Il y a dû y avoir un bug ... Tu peux le reposter ?

Commentaire de : nadou
Le samedi 27 octobre 2007 à 08:25
Ici, en Finlande, les choses évoluent aussi lentement, parce que les handicapés sont une minorité. Certains aimeraient encore les cantonner dans les jobs dits réservés pour eux (genre : fabrication de cuillers en bois, objets artisanaux, ou éternels (lles) stagiaires, malgré des compétences certaines....). Heureusement, des voix s'élèvent.... En fait, malheureusement, les immigrés (es) et les handicapés (es) sont un peu dans la même galère (mais, pas dans le Radeau de la Méduse!) Cordialement, Nadine

Commentaire de : hibiscus
Le samedi 27 octobre 2007 à 14:47
@ nadou : Oui, les handicapés sont une minorité et c'est sûrement le "problème" d'une certaine manière. la majorité trouve que c'est à la minorité de s'adapter et non pas le contraire. Mais je suis de plus en plus persuadée que, dans société où ont fait des efforts pour intégrer les handicapés autant que faire se peux, tout le monde y gagne.

Commentaire de : Fred
Le dimanche 28 octobre 2007 à 09:44 -
Je me souviens de discussion avec les représentants d'une commune qui pensaient avoir adapté les rues aux handicapés: en effet les trottoirs étaient rabaissés pour permettre aux chaises roulantes de passer. C'était sans compter les mal-voyants pour qui le truc était vraiment super dangereux...
Ce qui est bien ici c'est que les handicapés bénéficient de plein d'aides (assistée par ordinateur ou autre) et qu'un certain nombre d'entre eux ont des boulots qualifiés.

Commentaire de : Deline

Le dimanche 28 octobre 2007 à 14:00 
Je disais donc mon commentaire qui n'est pas passé qu'en france, les gens sont tellement intolérants que même si les handicapés arrivaient à entrer dans un RER, ce qui est impossible à cause des marche, de l'écart entre le quai et le RER, des gens qui poussent etc...ils seraient mal vus. J'ai dû défendre une maman une fois qui se faisait insulter parce qu'elle avait une poussette. Les gens sont vraiment intolérents !

Commentaire de : hibiscus
Le dimanche 28 octobre 2007 à 15:09
@ Fred : C'est pour cela qu'il est important de travail avec les associations pour handicapés quand on veut améliorer les choses. Ce sont eux qui ont le plus de connaissances dans le domaine et qui pensent à tous ce que nous autres ne pensont pas forcément.
@ Deline : Quand j'ai écrit ce billet, je me suis mise à chercher l'équivalent de l'association nationale suédoise des handicapés, en France et je n'ai rien trouvé. Il n'y a vraiment pas d'associations au niveau national ? Je crois que ca aiderait pas mal à rendre les gens tolérants.

Commentaire de : Deline
Le dimanche 28 octobre 2007 à 21:12
Il y a la Haute Autorité de Lutte contre les Discrimination (la HALDE) mais à mon avis, c'est le seul truc qui existe...du moins qui est connu...sinon y'a le téléthon, mais c'est des gamins qui passent à la télé, ça fait pleurer dans les chaumières, on oublie les adultes, on donne un peu d'argent, et le lendemain, on est toujours aussi indifférent...

Commentaire de : hibiscus
Le dimanche 28 octobre 2007 à 23:32 
@ Deline : La HALDE a l'air d'être l'équivalent des "ombudsman" suédois contre les discriminations (handicapées, ethniques, homosexuelles etc.), c'est à dire une autorité plus ou moins gouvernementale. C'est bie que ca existe. Mais ce que je cherche, ce sont des associations départementales, régionales voire nationales pour les handicapés moteurs, les sourds, les aveugles etc ... Ce sont ces associations qui devraient faire un travail d'information envers le grand public et prendre part à l'évolution des choses au niveau législatif.

Commentaire de : isa
Le lundi 29 octobre 2007 à 20:36 - [ modifier ]
Il y a la Cotorep qui s'occupe de l'insertion des personnes handicapées en France.

Commentaire de : Deline
Le lundi 29 octobre 2007 à 21:49
Y'en a des associations mais elles sont pas connues du grand public non handicapé...

Commentaire de : vic
Le lundi 29 octobre 2007 à 22:08
les accès pour les chaises roulantes sont très présentes à Göteborg, de même que le signalement auditif pour permettre à un aveugle de traverser la rue sans se faire écraser ... je trouve ça très bien. Mes parents habitent à Paris en face de l'institut des jeunes aveugles ... juste devant l'entrée, il y a un boulevard hyper dangereux à traverser .... ça fait un moment qu'il y avait un marquage au sol pour prévenir de la limite du trottoir, mais il manquait un signal auditif permettant à la personne aveugle de savoir quand elle pouvait traverser ... il y en a enfin un ... en 2007 ...

Commentaire de : hibiscus
Le lundi 29 octobre 2007 à 22:25
@ isa et Deline : Merci pour ces informations !
@ vic : Tu nommes quelques exemples concrets de ce qui semble tout à fait normal en Suède. On n'y fait même plus attention, ça fait comme partie du décor en quelque sorte. De même que les bus qui s'abaissent à l'ouverture des portes, les bandes rugueuses, voire les signaux lumineux, au bord des voies du métro. Et si on trouve que ça avance lentement en France, je suis sûre qu'il y en a pas mal qui trouvent que ça évolue aussi lentement en Suède, mais c'est vraiment que ce manque de précaution à proximité d'un institut pour jeunes aveugles, c'est vraiment le comble ...

Commentaire de : marochandicap
Le samedi 17 novembre 2007 à 16:07
en lisant tous ces articles j ai l impression qu on parle d une autre planete ces chose dont vous parler pour les handicapées on les connais on est trop loin deriere trop trop loin ni milieu adapte ni emploie rien bien qu on est nombreux a etre handicapé 1.5milions en 2004 bien que je pense qu on est beaucoup plus je vous invites tous a venir au maroc voir notre situation et dans quel conditions on vis la plupart n ont d autre ressorce que de faire de la mendicite ou vente de cigarettes en details pour subvenir a leur besoins bouatfi noureddine president de l assocaition des amis des handicapées

Commentaire de : hibiscus
Le samedi 17 novembre 2007 à 18:27
@ marochandicap : Oui, malheureusement, on voit bien trop souvent les handicapés comme des inconvénients plutôt que comme des ressources ...

Commentaire de : Lauriane
Le mercredi 5 décembre 2007 à 14:57
Bonjour, je suis étudiante en aménagement du territoire, et je fais un pré-mémoire sur l'aménagement urbain pour les handicapés. Nous voulons faire une comparaison entre Paris et Stockholm. Si vous avez des infos, sites, dossiers... à me faire parvenir, je suis preneuse. Vos commentaires m'aident déja. merci beaucoup. Lauriane

 

 

 

 

 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Abdellatif 14/05/2017 12:55

Je suis un homme handicap espagniol et je cherche des adresse des organisation gui aide les handicapes a trouve un travai S.V.P merci

aurelie 01/04/2017 15:26

ca donne envie d'aller en suede j'essaie de prevoir ca pour juin
le point de vue d'une fille à roulettes vivant à paris
https://hauteur1m20.wordpress.com/

Émilie 15/03/2017 18:04

Bonjour
Merci pour cet article tres inspirant et complet
Je suis maman d’une enfant porteuse de handicap.
Je souhaiterais m’expatrier avec ma famille pour offrir une vie meilleure à ma fille.
Je cherche des familles françaises qui auraient franchi le pas
Les associations que j’ai contacté peuvent m’aider pour l’expatriation mais pas sur le point du handicap.
Auriez vous une piste pour m’aider dans ma quête ?
Merci d’avance à vous
Bien cordialement
Emilie

Merdaci Ali 03/12/2014 15:23

Name: Merdaci
Surname: Ali
Date of birth: 29/12/1981
Address: City Agabi mouhamed Bat 09 No. 03 Guelma -Algerie-
Function: No
Degree: Liscence shopping sciense,
Option: finance.
Familialle status: Married + 01 children
Physical handicap: 55%
- Need a chirugicale intervention in the ankle of the left foot.

- As I can send you the medical records to prove handicaps and of November 1999.

- I undergoes chirugicale intervention but without success.

- I was yours to have an answer from you,




thank you

parenthese Radio 08/01/2008 10:19

Demain dans l’émission baby-boom animée par Gaêlle Renard sur Parenthèse Radio nous aborderons le sujet suivant :            La Suède, l’Eldorado des jeunes parents ? Quel que soit le sujet, il y a toujours un moment où quelqu’un vient mettre en exergue le modèle des pays scandinaves. Dans ces contrées, on est plus dans le respect de la nature, plus à l’écoute de la femme, plus respectueux du bébé, plus attentif à la place du père. Plus, plus, plus… Et plus au chaud, peut-être également ? Alors, l’Eldorado des jeunes parents, les pays scandinaves ? Faisons le point. Vous souhaitez participer en direct ? Le sujet vous concerne ? Vous fais réagir ? Appelez le 0892 69 11 33, ou inscrivez-vous par mail sur www.parentheseradio.frMerci de votre participation“Parenthèse radio Talk 100% Famille.”0892 69 11 33 /www.parentheseradio.fr>emission Baby Boom…