Les fous du volant

Publié le par hibiscus

J’ai le permis de conduire, mais pas de voiture.

La rentrée s’est bien passée, la routine s’est ré-installée, ça roule ! Et c’est justement le sujet de ce mois-ci. :-) Comme chaque mois, le même jour (le 15), à la même heure (12h), je réponds présente à l’appel et mes compagnons de volant sont : Laurent, Olivier, Bergere, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Lady Iphigénia, Julien, Isabelle, Christophe, Alcib, Fred, Anne, Hpy, Joël, Chantal, Loïc & Hyun-Jung, Marie, Looange, V à l'ouest et Froggie. Allez lire leur point de vue ! Soyez indulgent avec les éventuelles erreurs de synchronisation dues aux décalages horaires.


J’ai passé la conduite accompagnée quand j’avais 16 ans. Mais plus le temps a passé, et moins j’ai conduis, au rythme des déménagement : depuis la Charente-Maritime en région parisienne, puis en banlieue stockholmoise
.

En région parisienne, j’empruntais la voiture de mes parents une ou deux fois par semaine, pour aller à mes cours de danse ou aller faire quelques courses. Nous habitions à Saint-Quentin-en-Yvelines, et mon grand plaisir était de respecter la limitation à 50 km/h sur les grandes avenues toutes droites : les voitures derrière moi perdaient patience, mais ne pouvaient quand même pas me doubler. :-D


Depuis que j’habite à 25 km de Stockholm, je ne conduis plus. Les transports en commun sont bien développés et en moins d’une heure, je suis au centre de la capitale. S’il y a bien une chose dont je ne ressens aucunement le besoin ici, c’est bien la possession d’une voiture.


Économiquement, ce serait d’ailleurs impossible : l’achat de la voiture, l’assurance, l’essence, la place de garage, l’entretien, le péage à l’entrée et à la sortie de la capitale ...

Sincèrement, je ne comprendrais jamais pourquoi il y en a qui s’entêtent à prendre leur voiture pour se rendre à Stockholm. D’accord, il arrive que les bus soient bondés, mais il y a des avantages aussi : vous n’avez pas à vous soucier de la conduite, c’est le chauffeur qui s’en charge. Vous pouvez lire, écouter de la musique, continuer votre nuit ou vous reposer après une journée de travail. Et vous êtes pratiquement sûr d’arriver à l’heure puisque sur certains tronçons, il y a des files réservées aux bus.


Il y a bien sûr les fous du volant, les fous de la vitesse, mais ceux qui acceptent de stresser des heures dans les embouteillages sont encore plus fous ...




Commentaire de : JvH
Le lundi 15 octobre 2007 à 12:58
Je te comprends, moi je vais habiter à Berlin et on n'a pas non plus l'intention d'acheter une voiture! Ah, le nord de l'Europe est vraiment en avance pour les transports publics.

Commentaire de : hpy
Le lundi 15 octobre 2007 à 13:20
Il y a vraiment du retard en France vis-à-vis des pays nordiques pour le reseau de transports en commun. Et c'est bien dommage.

Commentaire de : Marie
Le lundi 15 octobre 2007 à 13:31
charente-Maritime? Ah oui, où ça?... si le système de transport en commun était plus efficace au luxembourg, je m'en servirais... le matin entre 7h53 et 9h15 il y a 4 trains.... donc, si tu rates celui que tu voulais prendre pour être à l'heure au bureau... autant prendre la voiture... trop long dattendre le prochain... (il faut dire aussi que je n'ai toujours pas réussi à m'habituer aux coutumes locales qui sont d'aller travailler vers 7h le matin... sont fous ces luxos!)

Commentaire de : chantal
Le lundi 15 octobre 2007 à 14:16
Moi c'est pour les courses que je la trouve indispensable ma voiture... Avec les gamins et les copains qui débarquent en permanence, je me vois mal me trimballer mes sacs remplis dans le train. Sinon pour aller à Stockholm, je dois avouer que je délaisse volontiers la voiture...

Commentaire de : Laurent
Le lundi 15 octobre 2007 à 14:38
50 km/h sur un grand boulevard bien rectiligne... en Italie, tu aurais simplement été doublée par tout le monde, et sans aucun scrupule ;)

Commentaire de : Deline
Le lundi 15 octobre 2007 à 15:18
Tiens on a le même jeu du 50 km/h ? ;-) Y'en a qui se gênent pas pour doubler quand même ! Concernant les transports en france : je ne dis pas que c'est exceptionnel ! Mais au moins en région parisienne, je trouve qu'il y a beaucoup de gens qui abusent : c'est quand même assez souvent plus simple et plus rapide de prendre les transports en commun. Tout au moins pour aller sur Paris, je ne parle pas des transports de banlieue à banlieue, mais si tous ceux qui pouvaient aller en transport en commun sur Paris sans perdre plus de temps (et même en gagner...et gagner de l'argent aussi) le faisaient, il y aurait certainement moins de bouchons.

Commentaire de :  Olivier de Montréal
Le lundi 15 octobre 2007 à 16:21
A Montréal, pas besoin de voiture non plus. Je prends le métro... ou mes pieds. :) En revanche, ceux qu vivent plus loin en banlieue n'ont pas trop le choix.

Commentaire de : L'aventure continue
Le lundi 15 octobre 2007 à 17:35
Il est vrai que dans les grandes villes pas besoin de voiture. A Montréal, je n'ai jamais utilisé la voiture, la marche à pied ou le métro, de même qu'à Toronto ou Paris.
Je préfére encore laisser ma voiture chez moi à Evry, plutôt que m'engoufrer dans des bouchons parisiens...

Commentaire de : Bluelulie
Le lundi 15 octobre 2007 à 18:47
Le jour ou les americains auront compris les bienfaits des transports en commun n'est malheureusement pas encore demain...j'aimerais pourtant qu'ils regardent plus du cote des pays scandinaves pour modele. Si jamais, je devaisd vivre en ville, la voiture serait la premiere chose dont je me debarasserais.

Commentaire de :  hibiscus
Le lundi 15 octobre 2007 à 22:20
@ JvH et hpy : Je serais curieuse de savoir la raison pour laquelle le développement des transports en commun est caractéristique des pays nordiques, si ça l'est.
@ Marie : à l'époque où j'ai passé le permis de conduire, nous habitions dans un petit village à quelques km de Rochefort. Ils commencent leur journée de travail à quelle heure, les Luxembourgeois ? En Suède, c'est en général entre 8 et 9h. Je commence à 8h30, mais en prenant le bus à 7h30, j'arrive un peu après 8h.
@ chantal : C'est vrai que la voiture a ses côtés pratiques pour une famille avec des enfants. Je te comprends tout à fait. Nous, pour le moment, nous ne sommes que deux et le centre commercial est à 5 minutes à pieds.
@ Laurent : Ça ne m'étonne pas des Italiens ! :-D Comment ça, je suis pleine de préjugés ? ;-)
@ Deline : Malgré mes 3 heures de trajets aller-retour quotidiens quand on était en région parisienne, je ne comprenais pas non plus les gens qui prenaient leur voiture pour aller sur Paris. Et quand on voit la jungle que c'est dans les rues de Paris, je n'y conduirais jamais moi !
@ Olivier de Montréal et L'aventure continue : C'est sûr que c'est un avantage de vivre près d une grande ville. Si j'habitais à la campagne, je ne m'en sortirais pas sans voiture.
@ Bluelulie : Oui, on m'a raconté qu'aux États-Unis, tout est fait pour qu'on puisse tout faire en voiture : se procurer son hamburger préféré, retirer de l'argent etc. Il paraît même qu'il y en a qui sortent leur voiture pour aller chercher le courrier, à 10 m du garage ...

Commentaire de :  Lady Iphigenia
Le mardi 16 octobre 2007 à 03:56
Quand j'habitais à Montréal, moi non plus je ne ressentais pas le besoin de conduire. Le métro ou l'autobus m'emmenais où je voulais. Dans une plus petite ville d'Amérique du Nord néanmoins, on n'a pas vraiment le choix... (les autobus ici sont terriblement chers et desservent très mal la ville).
Tant qu'il ne pleut pas, ou neige pas, je me déplace à vélo.

Commentaire de : Deline
Le mardi 16 octobre 2007 à 12:27
J'ai aussi vu un reportage qui montrait une femme prendre sa voiture pour aller chercher son courrier...et après ils s'étonnent de l'obésité ? Est-ce qu'ils font leur jardinage en voiture aussi ?? ;-)

Commentaire de :  vic
Le mercredi 17 octobre 2007 à 09:53
... j'ai toujours pas mon permis de conduire ... gloups!!!

Commentaire de : Deline
Le mercredi 17 octobre 2007 à 20:13
@vic : au moins tu pollues pas ;-)

Commentaire de : hibiscus
Le jeudi 18 octobre 2007 à 21:17
@ vic : Ce n'est pas honteux, et comme Deline dis, au moins tu pollues pas. Mais c'est vrai que ca peut-être utile. Par exemple du point de vue professionnel, certains boulots requièrent le permis de conduire et ca peut-être dommage de louper un boulot pour ca.

Publié dans La rédac' du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article