Ballet Cullberg au Parkteatern

Publié le par hibiscus

Hier et aujourd’hui à 18h ont eu lieu les derniers spectacles du Parkteatern pour la saison : le Ballet Cullberg fêtait ses 40 ans à Vitabergsparken.


Théâtre gratuit en plein-air

Chaque été, de début juin à fin août, depuis 1942, le théâtre de la ville de Stockholm (Stadsteatern) organise des spectacles gratuits dans les parcs de la capitale ; c’est ce qu’on appelle Parkteatern. Au programme : de la comédie, des spectacles pour enfants, du ballet, du musical, de la poésie, du théâtre etc., le tout dans une vingtaine d’endroits différents, dont le plus connus est Vitabergsparken (le parc de la Montagne Blanche), au sud de Södermalm.


Premières fois

Le Ballet Cullberg a été fondé par Birgit Cullberg en 1967. Malgré mes 8 ans en Suède et le fait que la compagnie danse régulièrement à Stockholm, c’est la première fois que je voyais un de leurs spectacles. C’est aussi la première fois que je me rendais au Parkteatern (oui, j’ai honte ...)


Peu de confort...

C’était un peu improvisé : j’avais appris la veille qu’ils allaient se produire sur la scène de Vitabergsparken et je ne savais pas si mon « sambo » voulait m’accompagner (seule, c’est moins sympa), mais il a accepté. Nous avons pris le bus avec un peu de retard et sommes arrivés à l’heure pile où le spectacle commençait.


Je me doutais qu’il y aurait du monde, mais pas autant que ça ! ... Les bancs étaient complets et des gens avaient étalé leurs plaids derrière lesdits bancs et pique-niqué auparavant. Pour les retardataires, il n’y avait aucune possibilité de s’asseoir nulle part et le plus dur était de trouver une place debout sans être dans le champ de visions des pique-niqueurs. Nous avons finalement trouvé une place complètement à l’arrière, à gauche de la tente des ingénieurs du son ; nous ne voyions que le tiers gauche de la scène ...

Et comme le sol est en pente, mes pieds ont glissé dans mes chaussures vers l’avant pendant une heure. Inutile de vous dire que le confort n’était pas au rendez-vous ...


... mais un beau spectacle


Heureusement, le spectacle était de qualité. Même mon « sambo » qui n’est pas un fou de danse a bien aimé !


Ce que j’ai apprécié, c’est surtout l’humour de certaines chorégraphies. Nous avons vu sur scène des hommes en tutu danser de la même manière que leurs collègues féminines, une version modernisée de Carmen, des toreros etc ...


Le choix de la musique était parfois classique, parfois moderne, parfois rigolo – comme quand trois danseuses dansaient au rythme de gens toussant. Il y avait aussi bien sûr des passages plus sérieux.


En d’autres mots, c’était de la danse moderne telle que je l’aime, innovatrice, parfois insolente, de qualité, sachant puiser dans la tradition avec modération.


Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article