Les pires crêpes de ma vie

Publié le par hibiscus

Au festival de jazz, sur Skeppsholmen, la scène était entourée de petits restaurants proposant des repas à prix plus ou moins intéressants. J’en ai testé quatre et la crêperie n’était définitivement pas à la hauteur.


Le stand des crêpes était minuscule, mais les menus avaient l’air appétissant. Je fais la queue, comme tout bon Suédois, et pendant mon attente, j’ai le temps d’observer les faits et gestes de l’homme et de la femme qui préparent les crêpes.


Pâte trop épaisse

Elles étaient vouées à l’échec, ces crêpes, puisque la pâte, dès le départ était beaucoup trop épaisse. Ajoutez à cela que l’homme n’avait pas le bon coup de main pour étaler la pâte sur la plaque, ce qui occasionnait des trous qu’il essayait de colmater en rajoutant encore plus de pâte ... Les crêpes étaient tellement épaisses, qu’il était obligé de les retourner pour les faire cuire des deux côtés, puis il les passait à sa collègue.


Frapper la nourriture ?

La plaque de la collègue était trop chaude, donc les crêpes commençaient à brûler quand elle y mettait le reste des ingrédients. Du fait de l’épaisseur des crêpes, elle avait du mal à les plier et tapait (!?!?!?) donc dessus avec une spatule pour les aplatir.


Mauvaise humeur

L’ambiance derrière les plaques à crêpes était à n’en pas douter très mauvaise : la femme se plaignait auprès d’une troisième personne que sa plaque était trop chaude, elle pestait parce qu’elle se brûlait les doigts, etc ...


Typiquement suédois ...

À ce moment-là, sinon avant, j’aurais dû quitter la queue et aller acheter à manger ailleurs. Mais non, je suis en Suède, et je ne veux pas vexer les gens, j’ai fait la queue patiemment, ils s’attendent à ce que je commande, et je commande donc une crêpe au jambon-fromage-champignon et une au nutella et paye gentiment les 70 couronnes qu’elles coûtent.

Je n’ai jamais réussi à finir la crêpe au nutella. Les crêpes étaient tellement épaisses qu’elles n’étaient pas cuites à l’intérieur et je vous assure que ce fut vraiment lourd à digérer ...




Commentaire de :  Photos-suède
Le mardi 7 août 2007 à 13:34
Arg! De quoi faire se retourner un Breton dans son Norrland !

Commentaire de : deline
Le mardi 7 août 2007 à 20:19
Ah ces suédois !

Commentaire de : vic
Le jeudi 9 août 2007 à 09:38
ce qui est rigolo c'est que tu restes quand même très polie dans ton récit ... aucune insulte contre les crêpes malgré leur gout manifestement plus que douteux! ;) Tu ne serais pas un peu suédoise toi?

Commentaire de : hibiscus
Le vendredi 10 août 2007 à 18:10
@ Photos-suede : Que je te comprends ...
@ vic : Peut-être ... ;-) Mais tu sais, c'était pas la faute aux crêpes, qu'elles soient pas bonnes. En fait, si je suis en colère, c'est surtout contre moi-même, qui n'ai pas eu le courage de quitter la queue.

Publié dans Coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article