Le voyage de mes rêves

Publié le par hibiscus

Me voici de nouveau sur les bancs de l’école avec un sujet de saison, à l’approche de l’été et des vacances.


Chaque mois, le même jour, à la même heure, les blogueurs qui le souhaitent écrivent sur un sujet commun. Ce mois-ci, la lecture du sujet vous emportera vers des voyages de rêves. Sur la route, je suis accompagnée de : Laurent, Olivier, Nathalie, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Lady Iphigénia, Isabelle, Hpy, Anne, Bergere, Bluelulie, Hervé, Ervalena, Pho, Aurélie N, Christophe. Allez lire leur point de vue ! Soyez indulgent avec les éventuelles erreurs de synchronisation dues aux décalages horaires.


Voyage imminent

Je vais voyager un peu cet été : je vais rendre visite à ma famille en France. D’abord, mes sœurs dans la région parisienne et à Rambouillet, puis mes parents au Noyer, dans les Alpes. Je décolle le 23 juillet et serais de retour en Suède le 9 août, à temps pour préparer l’anniversaire de ma belle-mère.

J’ai hâte de partir. J’ai hâte de revoir ma famille rassemblée et mon neveu que je n’ai pas vu depuis mars 2006. Il aura un an et demi cet été. Je ne suis pas sûr qu’il me reconnaisse …

J’ai hâte d’y être parce que je m’imagine ces vacances sans exigence particulière : lecture, balade, tricot. M’évader quelques semaines de la vie quotidienne me fera du bien je crois.

Mais ce voyage n’est pas mon voyage de rêve – n’en déplaise à ma famille. ;-)


Partir au loin

Deux destinations me tiennent à cœur et j’espère pouvoir y aller une fois dans ma vie. Tout d’abord le Japon, pour le choc des traditions et de la modernité. Et puis j’adore les sushis ! :-)

Et le Mexique. J’avais d’ailleurs l’intention d’y aller poursuivre mes études d’histoire de l’art après ma 3ème année de l’École du Louvre. En terminale, au lycée, j’avais écrit un dossier sur le traitement du corps humain et animal dans l’art mexicain ancien et moderne. Depuis, je suis fascinée par l’art aztèque entre autres. Et puis j’adore le guacamole ! :-D Mais un évènement inattendu en a décidé autrement.


Partir vivre à l’étranger

En 1998, je rencontrais le Suédois qui est aujourd’hui mon sambo. Je ne connaissais rien à la Suède alors et les différences entre ce pays scandinave et le Mexique sont quand même énormes, mais j’étais déterminée : j’ai toujours était passionnée par les cultures étrangères, j’ai toujours rêver de partir vivre à l’étranger.

La première Suède que j’ai découverte, c’est celle de l’hiver. Entre Noël 1998 et le jour de l’an 1999, j’ai rendu visite à mon copain et c’est avec plaisir qu’il m’a fait visiter Gamla Stan, la Vieille ville, et moi, que je l’ai écouté raconté l’histoire de la Suède. Il faisait froid, mais il n’y avait pas de neige. Elle a commencé à tomber le jour de mon départ …

Puis le 1er juillet 1999, je m’envolais définitivement pour la Suède. C’était alors l’été et les premiers mois étaient idylliques, à suivre ma famille au-pair au gré de leurs vacances dans l’archipel de Stockholm puis au large de Västervik.


Un voyage initiatique

Pour ma part, il n’a jamais été question d’expérience temporaire. Je n’ai jamais pensé : ”Si ça ne marche pas, je rentre”, même si je savais que la possibilité existait. Au contraire, je pensais : ”La seule façon de savoir si ça peut marcher, c’est d’essayer !” Depuis le début, il était évident que j’allais faire tout mon possible pour réussir au mieux mon intégration à l’étranger. Le hasard a voulu que ce soit la Suède à la place du Mexique, mais je suis pratiquement sûre que j’aurais réussi au Mexique aussi (de plus, je parlais déjà couramment espagnol). Par contre, je ne peux définitivement pas m’imaginer de vie alternative en France. Demandez-moi : ”Que serais-tu devenue si tu étais restée en France ?” et pour moi, c’est le noir total.

Apprendre une langue étrangère sur place, la pratiquer quotidiennement pour enfin la parler couramment, reprendre des études, se former pour enfin trouver un travail à plein-temps, après avoir travaillé à l’heure pendant des années, voir peu à peu la mise en place d’un réseau de connaissances (d'amitiés ?) suédoises … Même si la routine s’installe de temps en temps, c’est un peu l’aventure tous les jours. Et c’est déjà pas mal pour rajouter un peu de piment dans la vie. ;-) Au niveau personnel, je crois que je suis plus consciente de mon développement que si j’étais restée en France.


Le voyage de mes rêves

Ça peut paraitre un peu cliché, mais c’est celui que je suis en train de faire. Le voyage de ma vie, à l’étranger, dans un pays où je me plais définitivement mieux que dans mon pays d’origine, sans pour autant le renier. Alors je me souhaite à moi-même bonne route ! Et à vous aussi ! :-)


Édit : Inspiré par Anne, voici les pays que j'ai visité :



Commentaire de : hpy
Le vendredi 15 juin 2007 à 12:14
Je crois que tu es tombé dans le mille en ce qui concerne tous les expatriés. On est chez soi dans le pays où on vit, mais lorsqu'on rentre chez ce qui devrait être chez soi, dans le pays d'où on vient, on y est un étranger.

Commentaire de : christophspb
Le vendredi 15 juin 2007 à 12:22
Bonjour Hibiscus,
Moi aussi, le Japon me tente bien.
J ai eu un peu la meme demarche que toi dans mon "expatriation". Sauf, que mon Mexique a moi aurait ete Cuba ou la Colombie si ma Puce n avait pas ete Russe.
Bon week end, Christophe

Commentaire de :  Lady Iphigenia
Le vendredi 15 juin 2007 à 14:18
Vivre la vie de ses rêves c'est pas mal non plus! ;)

Commentaire de :  Olivier de Montréal
Le vendredi 15 juin 2007 à 15:00
J'aimerais beaucoup visiter le Mexique pour l'histoire pré-colombienne. Ce n'est pas si loin que ça (enfin, bon), et ça trotte dans ma tête. :)

Commentaire de : Peter
Le vendredi 15 juin 2007 à 15:18
J'ai fait le "contraire" de toi, mais on peut dire aussi la même chose. Je suis parti de Suède il y a 33 ans en épousant une française. Je suis maintenant chez moi en France... et de temps en temps je "visite" la Suède.

Commentaire de : Deline
Le samedi 16 juin 2007 à 13:10
Est-ce que tu n'imaginais pas ton avenir en France parce que tu étais trop jeune...tu crois que ça a un rapport avec le changement de pays ?? En tout cas, moi j'ai perdu ma grande soeur...méchant sambo !! Il veut même pas apprendre le français...;-)

 

Commentaire de : Nathalie
Le samedi 16 juin 2007 à 14:35
Comme tu as raison, le plus beau voyage c'est celui que tu es en train de faire. J'ai la meme impression en vivant en Australie.
Commentaire de : gici
Le samedi 16 juin 2007 à 14:42
epoustouflant le Peter dessus , et cela grace à ***!
autrement moi pas loin, la Grèce , bè oui!!
Commentaire de : Laurent
Le samedi 16 juin 2007 à 16:37
... et un jour vous partirez au Mexique tous les deux ou vous comptez rester en Suède ? Pas facile de répondre à cette question puisque la vie nous réserve bien des surprises j'en conviens !
Commentaire de : hibiscus
Le samedi 16 juin 2007 à 19:46
@ Deline : Avant que je parte en Suède, je m'imaginais sûrement un avenir en France. Mais c'ést maintenant, quand j'ai vécu bientôt 8 ans en Suède, que je ne peux pas m'imaginais d'avenir en France. Et tu ne m'as pas perdue, je suis toujours là et je viens bientôt te voir en plus ! :-) Et puis tu sais que tu es toujours la bienvenue ici aussi !
@ gici : Et mon anonymat ?... ;-) Tu es le seul (sans compter les pub pour sites porno ...) dont je censure une partie des commentaires de temps en temps. (Ca c'est pour rassurer Phil. ;-) )
@ Laurent : Si je pars au Mexique un jour, ce sera pour des vacances, quelques semaines peut-être, et j'espère pouvoir convaincre mon "sambo" de me suivre. Je ne crois pas que je souhaite faire une expatriation de plus.

Commentaire de : hervé
Le samedi 16 juin 2007 à 23:13
Tu as de la chance, la Suède est tellement belle :) Mais c'est quand même étonnant que tu ne sois jamais allée en Norvège, c'est tellement beau également, et si près de chez toi ! Enfin, je sais que la Scandinavie est l'endroit le plus agréable à vivre au monde, ce sont les Nations-Unies qui le disent alors... God Kveld ! Och mycket tack for besoek :)

Commentaire de : chantal
Le samedi 16 juin 2007 à 23:49
Moi j'avais quinze ans et des années d'Afrique derrière moi quand j'ai décidé que jamais je ne vivrai en France... Et j'ai beaucoup voyagé depuis mes quinze ans sans jamias réussir à me poser quelque part. J'ai toujours l'impression que l'herbe est plus verte ailleurs... Alors il y a toujours chez moi un carton qui n'est pas ouvert et une valise qui traine dans un coin de ma chambre... Mais aujourd'hui je sais que plus je vieilli, plus j'aime ma Corse natale et je me plais à penser que peut-être un jour, je saurais y poser mes valises et surtout les défaire...

Commentaire de : hibiscus
Le dimanche 17 juin 2007 à 00:28
@ hervé : Oui, il faut vraiment que je me lance un peu à la découverte des "environs". :-)
@ Chantal : Ca me rappelle un peu le film "Chocolat". Tu l'as vu ? En tout cas, tu auras plein de belles histoires à raconter quand tu seras à la retraite, dans ta Corse natale ! :-)
Commentaire de : chantal
Le dimanche 17 juin 2007 à 02:29
Je n'ai pas vu le film chocolat... Je file sur Google pour voir ce que je trouve !!! Avec le pot que j'ai je vais atterrir sur un site porno...

Commentaire de : bergere
Le dimanche 17 juin 2007 à 10:15
Tout comme toi je n'arrive pas à imaginer revenir en France. Enlever moi mes petits retours au bercail et je meure, mais installer moi définitivement en France et vous arrivez au même résultat. Je crois que le meilleur des voyages en effet son ceux qui sont a duré indéterminée, ceux qui permettent de rencontre les gens du pays, de vivre au rythme des "tradition"... La vie d'expatriée est tout de même magnifique et ton article le rappelle de très jolie façon... Sinon pour en revenir aux prof, il y en a plus d'un qui ont su me donner des envies... J'espère que mes enfants auront cette même chance...

Commentaire de : gici
Le dimanche 17 juin 2007 à 12:02
ah! tu es gentille de m'amalgamer avec les sites coquins!! lol
mille excuses , mais la veillessse étant là!!!! tas bien fait!

Publié dans La rédac' du mois

Commenter cet article