Hibiscus

Publié le par hibiscus

Depuis quelques temps, je me disais qu’il faudrait un jour que j’explique le nom de mon blog. Et puis il y a quelques jours, l’occasion est arrivée ...


Les hibiscus sont mes fleurs préférées ; j’en ai plusieurs à la maison. Je vous mettrai des photos quand ils sont en fleurs. Là, je les ai taillés le week-end dernier, alors y’a pas grand-chose à voir pour le moment ...

Mais Hibiscus, c’est ... c’était aussi le nom de ma chatte. Qui a habitait chez mes parents. Je ne me souviens plus si je l’avais baptisé Hibiscus parce que les hibiscus étaient déjà mes fleurs préférées (j’en doute ... à cet âge, j’étais peu intéressée par les plantes d’intérieur) ou si je me suis mise à apprécier ces fleurs après.

Hibiscus était une chatte de gouttière, presque toute blanche à l’exception de la queue, de la tête et d’une tâche sur le dos. Elle était très sociale – à tel point qu’elle s’asseyait volontiers à table avec nous :-) – , pas du tout peureuse, mais en même temps très indépendante. Elle savait défendre son territoire quand il en était besoin et il n’était pas rare qu’elle nous revienne avec des égratignures sur le museau ou une oreille déchirée.

C'est bon le "julknäcke" ! ;-)


Elle savait aussi être calineuse. Elle aimait beaucoup se caler sur les genoux ou les jambes de quelqu’un. À Noël, elle a même osé s’installer sur les jambes de mon sambo alors qu’il est allergique aux poils de chats et qu’elle sentait sûrement qu’il était tendu.


Elle aimait beaucoup jouer avec les orteils aussi, si on avait le malheur de les bouger. :-) Quoique si on avait les pieds sous la couette, ça pouvait devenir un jeu pour elle et pour nous aussi.


Quand j’habitais encore à la maison, elle dormait tout le temps sur mon lit, callée contre mes jambes, et quand je voulais bouger, il fallait que je le fasse avec précaution pour ne pas déranger Mademoiselle.

Voilà, elle est ... j’allais dire la seule personne ... mais ceux qui ont des chats (ou des chiens d’ailleurs) savent qu’ils ont une vraie personalité ... elle est la seule dont je dévoile l’identité ainsi que quelques photos sur ce blog. C’est effectivement tout ce qu’il nous reste d’elle puisqu’elle nous a quitté il y a quelques jours ...





Commentaire de : Steph the  cat - Crashlyon
Le dimanche 19 mars 2006 à 10:18
Comme c'est triste ! Je suis vraiment vraiment très désolée.... Je suis très triste pour toi et ta famille à qui elle a l'air d'avoir apporté tant de joie. A chaque fois que j'ai perdu un chat, j'ai souffert mille morts mais je tente de me consoler en pensant à Moumousse, Isis, Izénah et Théo et en espérant qu'ils ont tous rejoint le paradis des chats ou Hibiscus s'asseoit à sont tour avec eux autour d'une table recouverte de leur mets préférés... Crash, Roméo et Pepper sont près de moi et t'envoient des milliers de caresses et de léchouilles de réconfort... Bientôt refleuriront les hibiscus et tous tes souvenirs vont éclore et se développer avec eux... Bon courage à toi Stef the cat =^.^=, triste...

Commentaire de : Marjete
Le lundi 10 avril 2006 à 14:53
Bonjour ***, je découvre tout juste ton blog, et c'est ce billet que je lis en premier.

Ma chienne de 12 ans est morte dans mes bras il y a un mois maintenant. Pendant plusieurs semaines, j'ai beaucoup pleuré... j'étais anéantie. Je ne pouvais plus rester seule, je suis devenue très angoissée... Je revoyais sans arrêt le dernier jour de ma chienne, nos adieux, je ressentais un énorme vide, j'avais tellement d'amour pour elle, d'amour dont je ne savais plus quoi faire... Tout ça pour te dire que je comprends ta peine. Ces moments sont vraiment difficiles: la mort, c'est l'exact contraire de ce que nous vivons, nous ne sommes absolument pas préparés à l'affronter de cette manière aussi abrupte.

Les seuls conseils que je peux te donner sont ceux que l'on m'a donnés: Hibiscus a sans doute eu une très belle vie, elle a été entourée de ton amour et de celui de ta famille, et elle te l'a bien rendu. Elle dormait quand elle voulait, elle n'a jamais eu à souffrir de la faim. Une bonne vie de chat. Il faut essayer de te souvenir des moments heureux. Je suis sure que tu en as plein tes pensées! Accroche-toi à cela! Et qui sait, peut-être qu'elle est près de toi sans que tu le saches. Je te souhaite tout mon courage pour affronter cette épreuve. J'espère que tu te sentiras moins triste bientôt.

Commentaire de : hibiscus
Le lundi 10 avril 2006 à 15:01
Steph et Marjete, vos messages me touchent beaucoup... Merci de vos mots de soutien. Marjete, je connais ton blog depuis quelques temps (par l'intermédiaire de Fred ;-) ), et c'est justement hier que je lisais ton billet sur la belle Laïka... Je me suis reconnue dans tes mots. Merci d'être passer par là.

Publié dans Divers

Commenter cet article