L’élection présidentielle française

Publié le par hibiscus

Chaque mois, le même jour, à la même heure, les blogueurs qui le souhaitent peuvent écrire sur le même sujet. Ce mois-ci le sujet – d’actualité sans l’ombre d’un doute – est l’élection du prochain président de la France.

Les autres blogueurs participants sont : Laurent, Olivier, Aurélie V, Alcib, Hervé, Lady Iphigénia, Bergere, Ervalena, Bertrand, Isabelle, Nathalie, Jojo, Jean-Marc, bluelulie. Allez lire leur point de vue ! :-)



Deuxième élection présidentielle

C’est la deuxième fois que je vote pour les présidentielles depuis l’étranger. La dernière fois, je ne vous cache que mon devoir de citoyen de voter au deuxième tour m’apparaissait plus important que jamais ... Même si on peut se sentir impuissant avec sa petite voix parmi quelques 44 millions d’autres sur lesquelles on n’a aucun pouvoir.


Couverture médiatique à l’étranger

Vivant à l’étranger, quoiqu’en Europe, on peut se sentir un peu éloigné des grands débats quotidiens de la campagne électorale. Cela peut être un inconvénient ; cela peut-être un avantage aussi. On n’évite en quelque sorte les discussions passionnées, mais les compte-rendus que l’on peut lire dans les journaux locaux (Dagens Nyheter pour moi) n’ont pas le même point de vue que les Français, un regard extérieur avec un certain recul. C’est toujours intéressant à lire, mais j’imagine que certaines subtilités « typiquement françaises » échappe aux journalistes suédois.


L’info par internet

A notre époque, on a évidemment la possibilité de lire les journaux français aussi, et j’ai lu les grands titres du Monde surtout, mais je me suis rarement attardée sur un article entier. Bien souvent, justement parce que je ne suis pas dans le bain et que les détails me fatiguent. Mais j’ai lu les grandes lignes des programmes de chaques candidats. J’ai même fait quelques tests - dont on peut certes toujours remettre en question la véracité et mon choix ne se fera jamais en fonction du résultat – mais ils montraient toujours pour quel « bord » je pensais voter et confirmaient en quelques sortes mes convictions politiques.

Je lis aussi les réactions à chaud de ma petite sœur, souvent très critiques et plutôt passionnés. ;-) Ça donne une autre image de la campagne.



Pourquoi voter depuis l’étranger ?

On peut se demander aussi en quoi la politique intérieure française nous concerne en tant qu’expatriés. Mais la politique nationale me touche quand même plus que la politique régionale ou locale et je tiens à conserver ma nationalité française pour pouvoir continuer à voter, au moins pour les présidentielles. Après tout, une voix parmi quelques 44 millions d’autres ...

Certaines questions m’ont toujours paru difficiles à comprendre, à cerner, comme l’économie par exemple, et vu de loin, c’est encore plus dur. Je me concentre donc sur d’autres sujets et me fait une opinion à partir de ceux-là. En tant que citoyen, on ne peut pas être expert dans tous les domaines, et je dois dire que je m’en remets pas mal à la compétence de nos hommes et femmes politiques (en espérant qu’ils soient compétents ...)


Comment voter depuis l’étranger ?

Il n’y a pas longtemps, j’ai reçu une lettre du consulat m’indiquant les démarches à suivre pour voter par procuration. Je m’attends à bientôt recevoir l’habituelle informatiion sur chaque candidat. Certains expatriés ont visiblement reçu des mails de quelques candidats, mais pas moi (je ne suis visiblement pas sur leur listing). Mais je trouve que c’est important que quelques candidats prennent le temps de s’adresser à nous. (Maintenant, tous les discours de la grandeur de la France me laissent en général indifférente mais c’est l’intention qui compte, on dira. ;-) )

Ayant la chance d’habiter dans la proche banlieue de Stockholm, je me rendrais, le 22 avril puis le 6 mai, de ma propre personne à l’ambassade pour accomplir mon devoir de citoyenne. Et j'espère que le 2ème tour sera moins effrayant qu'en 2002 ...

 



Commentaire de : mathias
Le dimanche 15 avril 2007 à 13:28
L'avantage pour ma part d'être à l'étranger c'est surtout d'éviter tout le tapage médiatique autour de l'élection, ce qui n'empêche aucunement de se tenir informé de l'actualité.

Commentaire de :  Laurent
Le dimanche 15 avril 2007 à 15:06
aura-t-on le deuxième tour tant attendu Royal-Sarkozy ? Annoncé depuis longtemps, on ne sait jamais quelle surprise peut sortir des urnes. Un second tour Laguiller - De Villiers me laisserait sans voix, et je me demanderais quel pays j'ai laissé. Par contre un second tour Voynet - Nihous me ferait plus rire et serait moins dangereux au niveau de la démocratie, même si j'aurais du mal à voir sur le coup les perspectives que cela nous offrirait...

Commentaire de :  Isabelle
Le dimanche 15 avril 2007 à 15:33
Marrant les tests ! Surtout le 2ème dans lequel je me reconnais davantage car il donne 3 résultats (mais aucun des 2 n'a donné les 2 candidats pour lesquels j'ai le plus hésité ces derniers temps). En tout cas j'espère que tu seras inspirée le jour J ...

Commentaire de : La Gazette de Berlin
Le samedi 5 mai 2007 à 13:56
sur la campagne, les présidentielles et les expatriés lire le dossier de La Gazette de Berlin

Commentaire de : Deline
Le samedi 12 mai 2007 à 20:52
Tiens, j'avais laissé échapper ce billet...merci pour ta reconnaissance ;-)

Commentaire de : hibiscus
Le dimanche 13 mai 2007 à 16:03
@ Deline : De rien ! :-)

 

 

Publié dans La rédac' du mois

Commenter cet article