[Journal] Semaine 9

Publié le par hibiscus

Du 26 février au 4 mars 2007. Cette semaine n’a pas été du tout sportive malgré que ça soit « sportlov » = vacances de sport (vacances de février) pour les enfants, mais très culturelle : 3 expositions et les soldes des libraires.


Lundi 26 février
Temp. ext. au lever : -0,1 degrés
Météo : couvert

Je me rends compte ce matin que, hier soir, j’ai oublié de mettre le ferment lactique dans ma préparation pour yaourts :-(...
Il y a quelques temps, j’ai reçu le résultat des mes analyses de sang pour détecter d’éventuels rhumatismes. La réponse était négative (ouf !...) et le médecin me conseillait un traitement kiné, ce que j’ai déjà fait depuis pas mal de temps, mais bon ... Dans l’après-mdi, je rencontre donc une nouvelle kiné qui m’examine et me donne de nouveaux exercices à faire à la maison. Elle est très sympa et me redonne espoir.
Pas de Pilates ce soir, ils ont fermés pour les vacances (...). J’en profite pour aller m’acheter des chaussures plus confortables pour le travail. Rentrée à la maison, je refais mes yaourts, prépare à dîner, mange, puis commence à tricoter une nouvelle paire de « muddar ».


Mardi 27 février
Temp. ext. au lever :-0,3 degrés
Météo : neige

Il neige, mais il ne fait pas froid et en ville, tout se transforme en une gadoue informe, marron et sale, la « slask ». Au niveau des trottoirs, on sait qu’il vaut mieux s’éloigner des bords au passage des voitures, mais je me fais quand même éclabousser, alors que je suis à plusieurs mètres de distance. Pouah !... Puis je glisse sur la neige en arrivant au musée : heureusement, elle est plus blanche là, et je ne me fait pas mal.
Les soldes des libraires commencent aujourd’hui : au musée, j’achète quelques vieux catalogues d’exposition. Puis en début de soirée, je vais à la librairie d'Åhléns, à Akademibokhandeln puis à Bok-Skotten. C’est lourd à porter et je demande à mon sambo de venir me chercher à l’arrêt de bus. Je vous raconte pas les courbatures les deux jours suivants, mais bon, je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même. Je ne regrette quand même pas mes achats. ;-)


Mercredi 28 février
Temp. ext. au lever :-2,4 degrés
Météo : neige



Séance de qigong au travail, puis visite guidée de l’exposition Rauschenberg. Visite tout à fait indispensable pour moi, pour m’aider à comprendre son art. À midi j’aurais dû déjeuner avec une copine du musée de l’Architecture, mais elle n’est pas venue au rendez-vous. (J’apprends quelques jours plus tard qu’elle était malade.)
À 17h30, je retrouve mon sambo à Konserthuset où nous prenons un « fika » avant d’assister à un concert qui nous déçoit énormément. J’avais lu que le pianiste et le clarinettiste joueraient du Schumann et du Messiaen, mais il y avait aussi du Högberg et du Hillborg sur fond de musique plus ou moins électronique et ce sont ces passages qui ne nous ont pas plu.
Je participe ensuite à une sorte de dîner d’adieu du conseil d’administration de l’association d’archivistes dont je fais partie. Je quitte le CA (et d’autres aussi), mais pas l’association. L’ambiance est sympa et le repas bon (tacos et fromage pour moi – je laisse le gâteau au chocolat de côté). Je rentre à la maison sur les coups de minuit.


Jeudi 1er mars
Temp. ext. au lever :
1,4 degrés
Météo : couvert

Encore une visite guidée, mais cette fois-ci au Nationalmuseum : « Blomsterpråk » (= Le langage des fleurs) est une très belle exposition avec des œuvres qui s’étendent du XVIIème siècle jusqu’à nos jours. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir du Andy Warhol au Nationalmuseum ! Je prends un fika avec mes anciens collègues du Nationalmuseum, j’achète le catalogue de l’exposition, puis me rends au travail.
Je travaille toute la journée dans le local des archives à mettre de l’ordre sur les étagères. J’y dépose aussi presque 10 cartons de matériel concernant les musées avec lesquelles Pontus Hultén avait des contacts.
Dans l’après-midi, je retourne voir la kiné qui trouve que j’ai fait des progrès depuis le début de la semaine. Je la revois le 12 mars. Je reste au travail jusqu’à un peu avant 18h, heure à laquelle ouvre une nouvelle exposition dans la série « Den första på Moderna » (une nouvelle exposition d’art contemporain ouvre tous les 1ers du mois) : ce mois-ci, ce sont des photos (« jpegs ») de Thomas Ruff. J’ai la surprise d’y retrouver un couple d’amis et après la présentation de l’exposition en présence de l’artiste-photographe nous prenons un verre de vin blanc et grignotons des pistaches et des noix de cajou jusqu’à 20 heures environ.


Vendredi 2 mars
Temp. ext. au lever : 2,4 degrés
Météo :
couvert

Il y a tellement peu de circulation ce matin que j’arrive au travail un tout petit peu après 8 heures, au lieu de 8h30. Je me plonge dans des documents concernant l’Institut des Hautes Etudes en Arts Appliqués que Pontus Hultén avait crée à Paris, à la demande de Jacques Chirac, dans les années 1980.
Vers 17h30, je retrouve deux copines de tricot – dont MeLu – à Gullmarsplan et nous rentrons à la maison ensemble. Je prépare un gratin d’épinards au fromage feta, accompagné de saumon fumé et je sers des « semlor » en dessert. Je cous une paire de « muddar » achevée il y a quelques temps, puis je reprends l’écharpe de ma petite sœur. Je l’avais laissé de côté un moment, je fais quelques erreurs, mais je retrouve rapidement le coup de main. Nous tricotons jusqu’à pas d’heure et le trajet du retour pour MeLu (qui habite au nord de Stockholm) devient tellement compliqué que je lui propose de passer la nuit à la maison. Nous nous remettons à tricoter après le départ de l’autre copine (qui n'habite pas loin de Gullmarsplan) jusqu’à 3h du matin ! ...


Samedi 3 mars

Temp. ext. au lever :
0,8 degrés
Météo :
éclaircies

Je vais faire quelques courses rapides avant le petit déjeuner (plus de pain, plus de beurre, plus de fromage). Je vais aussi chercher deux colis au comptoir de la poste de Coop : encore des livres en soldes que j’ai commandé sur internet. Puis pendant que MeLu se propose de faire la vaisselle, mon sambo et moi nous occupons de la lessive. MeLu et moi nous rendons ensuite au café Boléro pour la French connexion mensuelle. Nous passons une très agréable soirée en compagnie de deux autres « expatriés ». À mon retour à la maison, je vais faire les courses, puis je prépare le dîner. Dans la nuit, nous avons la chance d’avoir un ciel assez dégagé, et nous pouvons admirer une éclipse lunaire.

La récolte des soldes des librairies :



Dimanche 4 mars

Temp. ext. au lever : 4,6 degrés (!)
Météo : éclaircies

Grasse matinée, petit déjeuner, ménage. La journée passe définitivement trop vite, je me sens frustrée de ne pas avoir plus de temps. J’ai des idées de billets pour mon blog, je sentais l’inspiration venir aujourd’hui, mais le manque de temps a mis tous mes plans à l’eau. À la place, j’ai fait la cuisine et du repassage et j’achève d’écrire ce billet hebdomadaire dans un stress qui me donne mal au dos et aux bras ... Je crois que je vais prendre quelques jours de vacances bientôt ...



Commentaire de  :  Nadou
Le lundi 5 mars 2007 à 11:28
Salut de Finlande! Merci pour tes chroniques savoureuses... Mon stage au musée s'est terminé, avant les vacances de Noël... Bon, je continue le jobhunting, avec ardeur... Patience! Ici aussi, nous avons les soldes des livres : cette année, nous avons acheté une dizaine de livres!
Amicalement,
Nadine

Commentaire de : Deline
Le lundi 5 mars 2007 à 11:53
La vie suédoise semble être stressante...

Commentaire de : hibiscus
entaire de : hibiscus
Le lundi 5 mars 2007 à 22:58
@ Nadine : Bonne chance dans ta recherche de boulot. Je te souhaite de trouver quelque chose bientôt. Je crois que les soldes des livres, c'est assez typique des pays nordiques.Commentaire de : Deline
Le mardi 6 mars 2007 à 11:17
Les soldes des livres, c'est un truc assez inconcevable en France...ici, plus les livres sont vieux, plus ils sont chers...Il n'y a que les livres d'occasions qui peuvent être moins chers !

Commentaire de : hibiscus
Le mardi 6 mars 2007 à 22:50
@ Deline : Les soldes des livres, c'est pour les livres "âgés" d'au moins d'un ans, mais pas tous non plus. Je ne sais pas vraiment comment ils font leur choix. Mais une chaîne de librairie (Akademibokhandel) fait -30 % sur le reste des livres, en périodes de soldes, donc des soldes sans être LES soldes ... Le problème, c'est que, comme je suis folle de bouquins, je ne peux pas m'en empêcher d'en acheter au cours de l'année, et qu'en arrivent les soldes, j'ai déjà la plupart des livres soldés ...

Commentaire de : hibiscus
Le mercredi 7 mars 2007 à 23:00
Message de Steph the c@t qui a eu du mal à poster (est-ce que d'autres ont ce problème aussi ?) :
"Tiens je savais pas que Mélu tricotait aussi ! C'est marrant ! En tous cas, bravo pour tes muddar, elle sont vraiment très chouettes (celles de la photo en tous cas) ! Encore merci pour le p'tit chat qui me suis partout : j'adore : c'est trop mimi ! Et aussi.... Ta det lugnt !!! A bas le stress et les mots de dos..... Bisous =^.^="

Commentaire de : Deline
Le samedi 10 mars 2007 à 20:06
Oui, moi aussi je voulais poster et je n'y arrivais pas...mais ça a l'air d'être revenu à la normale...en fait il n'y avait pas le numéro qu'il faut recopier...j'allais pas l'inventer !! ;-)

Commentaire de : vic
Le dimanche 11 mars 2007 à 16:48
impossible de te laisser un commentaire pendant toute la semaine ... le cache anti spam était invisible ... il y a un gang de tricoteuses qui recouvrent des monuments connus avec leur tricot ... à quand la branche suédoise du gang??!!

Commentaire de : hibiscus
Le dimanche 11 mars 2007 à 17:17
Nous ne sommes des tricoteuses aussi radicales. :-)

Commenter cet article