[Journal] Semaine 6

Publié le par hibiscus

Du 5 au 11 février 2007. Il fait désormais jour quand je prends le bus le matin à 7h30 ! :-)


Lundi 5 février
Temp. ext. au lever : -3,3 degrés
Météo : couvert

Quelle surprise ce matin, en m’apercevant qu’il fait jour à l’heure où je prends le bus ! :-) J’achève le dossier de la « correspondance T » et j’attaque les « U ». Séance de Pilates avec ballon. Le plus dur sont les excercices qui font travailler les abdo, parce que je me crispe trop au niveau du cou.


Mardi 6 février

Temp. ext. au lever : -1,4 degrés
Météo : couvert

U, V, W : ça avance vite maintenant, une fois arrivée à la fin de l’alphabet ! Je rentre aussi en contact avec le directeur du Centre Pompidou, via mail. Par -10 degrés, je pars faire 30 min de marche nordique. Ça veut dire : caleçons longs sous le pantalon de jogging, deux t-shirts à manche longues, un gros pull en laine, l’écharpe et les gants obligatoires, un bandeau pour protéger les oreilles et un bonnet par dessus. Le froid gèle l’intérieur du nez : j’aime bien cette sensation ! :-)


Mercredi 7 février
Temp. ext. au lever : -11,5 degrés <- ça, c’est l’hiver !
Météo : éclaircies

Le Paradis fantastique de Niki de Saint Phalle et de Jean Tinguely et les Quatre éléments de Calder,
à l'entrée du musée, sous la neige :


On commence la journée par une visite guidée pour le personnel de l’exposition Kentridge. Je ne dis qu’une chose : À VOIR !!! Les critiques des journaux sont plus que positives, et non sans raison. Il faut d’ailleurs que je retourne la voir plus tranquillement. Les films, même courts, demandent qu’on y passe un peu de temps.
J’arrive à X, Y, Z. Après le travail, première séance de Tai chi, dans Gamla stan, de 18h à 19h30. J’ai pas vu le temps passé. Mais je suis tellement fatiguée en rentrant à la maison, que je me couche dès après le dîner, peu après 22h.


Jeudi 8 février
Temp. ext. au lever : -3,8 degrés
Météo : couvert

Les amarres des bateaux de Skeppsholmen prises dans les glaces :



C'est tout gelé entre Skeppsholmen et Djurgården, mais je ne m'aventurerais pas sur cette glace ...



Au court de la réunion d’information pour le personnel du Moderna, on apprend que la barre des 5 000 amis du musée sera bientôt passée. Ça fait plaisir à entendre. J’achève le gros morceau de la « correspondance diverse » !!! Déjeuner à Atrium avec une ancienne collègue du Nationalmuseum – qui remarque que j’ai perdu du poids. Ça fait plaisir aussi ! :-) Après le travail, je rencontre mon sambo, Tif et son sambo au café Boléro. Nous passons une soirée agréable à discuter et déguster les plats (épicés pour ma part) du lieu.


Vendredi 9 février
Temp. ext. au lever : -5 degrés
Météo : couvert

Je passe deux heures dans le local des archives à mettre de l’ordre parmi « mes » étagères. Ça fait du bien de les voir se remplir petit à petit ... Puis je me plonge dans du matériel qui n’est pour le moment pas vraiment ordonné. J’ai du mal à comprendre les relations mais ça va venir.

Après le travail, je vais acheter de la laine chez Marias garn en compagnie de ma collègue. Puis nous prenons un « fika » à Muggen : chocolat chaud et croquant aux amandes pour moi, avant de filer chez une copine pour la soirée-tricot hebdomadaire. Je finis de tricoter une paire de chaussettes que je destine à une autre copine, puis j’attaque pour la nième fois l’écharpe de ma petite sœur, avec plus de succès cette fois-ci, enfin !



Samedi 10 février

Temp. ext. au lever : -6,5 degrés
Météo : éclaircies

Grasse matinée, lessive, petit-déjeuner, courses de la semaine.
Je passe la soirée devant la télé : SVT montre 3 films de Godard à la suite : « À bout de souffle » (1959), « Pierrot le fou » (1965) et « Le Mépris » (1963 - C'est là que je me souviens avoir lu le roman du même titre d'Alberto Moravia). Malheureusement, ça commence tard, 23h30, et finit à 4h30. Mais je me tiens éveillée par le tricot. Non pas que les films soient ennuyants, mais à cette heure tardive, notre canapé est vraiment traître. ;-)


Dimanche 11 février
Temp. ext. au lever : -5,6 degrés
Météo : éclaircies

Grasse matinée, petit-déjeuner, ménage. En début de soirée, nous assistons à un concert de chorale dans l’église de Bollmoradalen (chorale dont fait partie ma belle-mère) : au programme,gospel, chant africain et jazz, dirigé par Scott Stroman, venu d'Angleterre. Puis quelques heures devant les fourneaux : Poulet à l’italienne dans la « lergryta » pour demain soir, feuilles de chou farcies à la viande hachée pour ce soir, yaourt au chocolat et müesli-bircher.




Commentaire de :  Marie
Le lundi 12 février 2007 à 08:18
C'est vrai que ça vaut la peine Kentridge? C'est bien d'avoir ton opinion car au prix d'entrée du musée, on espère ne pas être déçu! Je voulais aller y faire un tour, mais là j'ai la confirmation ;-) En passant, je te pique tes bonnes adresses de semlor pour aller tester la marchandise... j'en redonne des nouvelles! Bonne semaine!

Commentaire de :  hibiscus
Le lundi 12 février 2007 à 08:59
@ Marie : Attends le week-end prochain et tu pourras voir 2 expositions pour le même prix, si tu as la force. Rauschenberg ouvre vendredi soir. Bonne dégustation de semlor. ;-)

Commentaire de : Alexandre
Le lundi 12 février 2007 à 11:07
Ca devient presque rentable de devenir amis du musée ! Pour les jeunes de moins de 29 ans, ca donne une entree gratuite a plusieurs musees de Stockholm !

Commentaire de : Deline
Le lundi 12 février 2007 à 18:43
Est-ce que tu auras fini l'écharpe pour noél prochain ? Pour que je puisse t'offrir un nouveau kit de tricot ?? ;-)

Commentaire de : hibiscus
Le lundi 12 février 2007 à 22:19
@ Deline : Ah ben oui quand même ! ;-) Elle devrait être longue de 90 cm environ à la fin, et j'en ai peut-être déjà fait une bonne dizaine.

Commenter cet article