Le glögg

Publié le par hibiscus

Vin chaud épicé très populaire au mois de décembre en Suède.


Soit on veut se faciliter la vie et on achète une bouteille toute prête au Systembolaget. Il y en a plusieurs sortes, avec ou sans alcool. Notre préféré est Dufvenkrooks Vinglögg (avec de l’alcool).


DSCN3667.JPG


Soit on veut se compliquer la vie – enfin pas trop quand même ;-) – et on achète du vin rouge (pas trop cher, pas besoin d’un grand cru) et des épices à glögg (on trouve des sachets tout prêts en supermarché). On fait chauffer le vin (75 cl) avec ses épices, plus 1 dl de sucre. Il ne faut surtout pas faire bouillir le vin, sinon l’alcool disparaît. Si on a un thermomètre, on pet vérifier qu’on ne dépasse pas 80 degrés. On laisse macérer, hors du feu, pendant au minimum 1 heure, toute la nuit si on veut, puis on filtre les épices.


DSCN3666.JPG  DSCN3665.JPG


Le glögg se sert, chaud, dans un « chaudron » (il existe des services à glögg) chauffé par une bougie chauffe-plat, accompagné d’amandes émondées et de raisins secs qu’on va ensuite « pêcher » à la petite cuillère dans le fond de sa tasse.

DSCN3681-2.JPG


Pour ceux qui veulent un glögg plus fort, on peut rajouter un peu de vodka ou de rhum.

Commenter cet article