[Journal] Semaine 44

Publié le par hibiscus

Du 30 octobre au 5 novembre 2006. La neige est en avance.


Lundi 30 octobre
Temp. ext. au lever : 4,8 degrés
Météo : pluie

Petite grasse matinée jusqu’à 9h30 pour cause de congé. Je mets en marche les lessives, puis je prends mon petit déjeuner avec mon sambo. Ménage, quelques courses, je vais chercher mon iPod au bureau de poste de Coop. Surprise plutôt désagréable quand je me rends compte que l’enveloppe est « trouée » à deux endroits, dont l’un a été re-scotché ... Heureusement, rien ne manque. Je le mets à charger puis je file à ma séance de Pilates.


Dîner : Bifteck, pâtes complètes et panais.

Mardi 31 octobre
Temp. ext. au lever : 7,4 degrés
Météo : pluie

De retour au travail, ma collègue m’annonce qu’elle a trouvé quelque chose à me faire faire : mettre sur ordinateur un inventaire qu’elle a écrit à la main en 1997 (il serait temps ...). Vers 17h30, je retrouve une copine à Bamboo City où nous mangeons mongolien à nous en crever la panse, puis nous nous rendons à Konserthuset pour l’unique concert de Césaria Evora en Suède. Nous arrivons pile à l’heure et les escaliers jusqu’aux balcons supérieurs sont terribles après notre repas ... Nous sommes assises tout en haut, dans la dernière rangée, mais on voit quand même bien la scène. La diva aux pieds nus, malgré ces 65 ans et une démarche ralentie, chante pour notre plus grand plaisir pendant près d’une heure et demi. Je ne peux pas m’empêcher de battre le rythme pendant tout le concert.


Mercredi 1er novembre
Temp. ext. au lever : 0,7 degrés
Météo : neige !

Je vais chez la kiné à qui je raconte que j’ai désormais constamment mal au coude droit, et elle décide donc de commencer un traitement acupuncture.

La neige commence à tomber dans l’après-midi. Je me jette dans la tempête après le travail pour retourner à Konserthuset, où je dois retrouver ma belle-mère pour assister un concert de musique classique. C’était sans compter qu’elle avait tout simplement oublié ... alors que je croyais qu’elle était coincée dans les transports en commun. Le concert était bien : « Les champs de Neptune » par Henrik Strindberg (je ne sais pas s'il est de la famille de l'auteur), et la 7ème symphonie de Dvorák, que le chef d’orchestre, Tomás Netopil, dirige sans partition aucune : impressionnant !


En ressortant de Konserthuset, c’est le chaos à cause de trois centimètres de neige ... Je mets 2 heures pour rentrer à la maison.

Dîner : Soupe à la tomate avec saucisse et blé.


Jeudi 2 novembre
Temp. ext. au lever : -4,4 degrés
Météo : soleil

J’aime le soleil de l’hiver !

Le clocher de Klara kyrka :



La façade du Dramaten :



Paradoxe feuilles vertes/neige :


Avant de rentrer à la maison, je vais chercher un paquet à la poste, me venant de France, avec quelques photos agrandies de mon cher neveu : Il est un vrai tombeur, avec son sourire charmeur et ses yeux bleus ! :-D
Ce soir, c’est le dernier programme de la série culinaire de Tina. Son invité surprise est son ancien collègue, Tomas Tengby. Un plaisir de les revoir ensemble ! De gauche à droite : Tina, Tomas et Pelle (l’actuel collègue de Tina, qui a eu la chance de faire un reportage en Tanzanie sur la production du café, chocolat, vanille, noix de muscade, canelle etc ...)


(Source photo)

Dîner : Bifteck, quinoa, aubergines et poivrons gratinés au fromage feta.


Vendredi 3 novembre
Temp. ext. au lever : -3,3 degrés
Météo : soleil

Demain, c’est ferié (veille de la Toussaint) et on ne travaille que jusqu’à midi. Après un rapide repas pris à la maison, je vais chez la kiné pour une deuxième séance d’acupuncture. Comme elle sait que je suis en week-end, elle y va un peu plus fort et, sans être vraiment étonnée, les aiguilles qui me font le plus mal sont celles qu’elle me plante dans les deux coudes. Elle me prévient d’un éventuel effet secondaire : une grande fatigue. Mais j’arrive quand même à faire la lessive (avec l’aide de mon sambo) et la cuisine. Le reste de la soirée est calme, même si je me couche tard.

Dîner : Soupe d’asperges et de topinambours avec lentilles rouges et crevettes.

Nous regardons un reportage sur le cimetière du Père-Lachaise. Puis je tricote en regardant la télé d’un œil : d’abord « Hulk » (2003) de Ang Lee et « Breaking down the house » (2003) avec Steve Martin.


Samedi 4 novembre
Temp. ext. au lever : -2,3 degrés
Météo : couvert

Grasse matinée, petit déjeuner, courses hebdomadaires.
Dîner : Tacos et nachos.

Je continue à tricoter en regardant deux films, nettement mieux que ceux de la veille : « L’exorciste » (1973) et « Beignets de tomates verts » (1991). J’ai déjà vu ce dernier plusieurs fois, mais je ne m’en lasse jamais. :-) Mais pourquoi ils le passent si tard ? Je me couche après 4h ...


Dimanche 5 novembre
Temp. ext. au lever : 3,4 degrés
Météo : couvert

Grasse matinée, petit déjeuner, ménage. Je fais une tarte aux poires et aux noix. Mon sambo, son frère et moi allons au cimetière déposer une couronne sur la tombe de leur grand-père et allumer une bougie. En rentrant, nous goûtons : chocolat chaud et tarte aux poires. Je fait des yaourts pendant que le dîner est au four.

Dîner : Quiche au brocoli.
Et un épisode de plus de « Sopranos ».




Commentaire de :  gici
Le lundi 6 novembre 2006 à 12:01
ta seance de pilates, tu la fait chez ponce (aï ça passe ou ça casse)
c'est quoi pilates lol

Commentaire de :  hibiscus
Le lundi 6 novembre 2006 à 22:16
On va dire que ca passe. ;-) Joseph Pilates a inventé (1880-1967) est l'inventeur d'une méthode de gymnastique qui se consacre principalement sur la musculature du ventre et du dos, mais le reste suit aussi bien sûr.

Commentaire de : Deline
Le mercredi 8 novembre 2006 à 12:32
Ca coute pas cher chez vous les concerts ?? J'ai l'impression que tu vas toute les semaines au concert...

Commentaire de : hibiscus
Le samedi 11 novembre 2006 à 12:27
En fait, j'ai acheté un abonnement pour aller aux concerts à Konserthuset, environ une fois par mois = 6 concerts classiques d'une heure pour 815 couronnes. Et le concert de Cesaria Evora, c'était un événement spécial.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article