”Mobilfritt”

Publié le par hibiscus

On peut traduire ce mot par « sans téléphone portable ».

Depuis lundi 21 août, il est interdit de parler au téléphone portable à l’avant des bus et dans certaines zones des rames de métro. Ces zones sont indiquées par le signe suivant : un téléphone barré.



Par respect pour nos compagnons de voyage

Il n’est pas interdit d’utiliser le téléphone portable, donc on peut continuer à envoyer des sms, surfer sur le net ou faire joujou avec son portable. Mais il est fortement recommander de ne pas répondre s’il sonne, et dans ces cas-là, d’arrêter la sonnerie, ou mieux, de le mettre en silencieux.

C’est pour faire prendre conscience aux voyageurs qui racontent leur vie au téléphone que ça n’intéresse pas forcément tout le wagon. Question d'éthique. Je suis d'accord sur le principe.

Pour ce qui est du métro, ca ne me gêne pas trop, il est possible de se déplacer dans la rame au cas où on aurait besoin de passer un coup de fil.

Mais dans le bus, c’est plus compliqué ; on ne peut pas toujours choisir sa place. Ça vaut autant pour celui qui veut avoir la possibilité de téléphoner comme pour celui qui veut pouvoir éviter les conversations téléphoniques des autres. En plus, moi, je préfère m’asseoir à l’avant pour éviter le mal de coeur. Enfin, bon, c’est pas trop souvent qu’on m’appelle sur mon portable et je peux bien vivre sans téléphone pendant 20 min. J’enverrais plus de sms.


Valable aussi pour les chauffeurs de bus ?

Un gros point positif avec cette nouveauté, c’est qu’elle vaut aussi (je suppose et j’espère) pour les chauffeurs de bus, puisqu’ils sont aussi à l’avant. Non, sans blague, un chauffeur qui parle dans son portable pendant tout le trajet entre Stockholm et Tyresö, dont un morceau d’autoroute, ça vous rassure, vous ?...


Conversations téléphoniques Conversations tout court – Bruits divers

Je ne suis pas sûre de l’efficacité de cette mesure. Les voyageurs n’ont pas toujours besoin d’un portable pour raconter leur vie, si vous voyez ce que je veux dire, alors on va peut-être aussi interdit aux gens de parler en général ?

Justement, lundi, j’ai pris le bus et le métro. Dans le métro, j’étais assise à côté d’une fille qui a répondu quand son téléphone a sonné. Elle ne parlait pas spécialement fort. Quand la conversation fût terminée, sa voisine d’en face (un peu plus âgée) lui a fait remarqué que c’était interdit de parler au téléphone dans le métro. À mon tour, j’ai fait remarqué qu’on était pas assis dans la zone en question. Il n’y avait en effet aucun symbole. J’ai essayé de me replonger dans mon bouquin, mais la femme continuait à expliquer à ma voisine le pourquoi du truc et tout... J’ai regardé ma voisine d’en face et on s’est compris d’un seul regard ... ;-) Et derrière elle, il y avait deux garçons qui jouaient à la Game Boy, et je peux vous dire que le bruit de la console me dérangeait plus qu’une conversation téléphonique à voix normale.






Commentaire de : Fred
Le mercredi 23 août 2006 à 19:45
Mais en fait vu comme les métros sont pleins aux heures ou je les prends je n'ai pas vraiment l'occasion de choisir ou je rentre et c'est sans doute la même chose pour toi non? Je trouve que c'est bien de ne pas devoir se taper 4 heures de train avec des gens qui parlent au téléphone mais 10 minutes de métro faut pas exagérer... c'est quand même pas la mort...

Commentaire de : hibiscus
Le mercredi 23 août 2006 à 20:46
C'est vrai, aux heures de pointe, difficile de "choisir" le "bon" endroit dans le métro. Mais je le prends rarement en ce moment, le métro.

Commentaire de : Deline
Le vendredi 1 septembre 2006 à 12:57
Une idée à faire passer au gouvernement francais ?? Déjà qu'ici les gens ont du mal à ne pas fumer dans les gares couvertes...j'imagine bien la réaction !!! :-)

Commentaire de : hibiscus
Le vendredi 1 septembre 2006 à 19:20
Même en Suède, y'a beaucoup de gens qui ne respectent pas l'interdiction.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article