Les jours rouges

Publié le par hibiscus

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous parler de problèmes de fille. Les jours rouges en Suède, « de röda dagarna », ce sont les jours fériés, marqués en rouge dans les calendrier et les agendas.

 


Tous les dimanches sont des jours rouges. En plus des dimanches, il y a ceux-là :

Nyårsdagen = le Nouvel An, le 1er janvier (Nyårsafton, la Saint-Sylvestre, n’est pas férié)

Trettondagen = l’Épiphanie le 6 janvier

Långfredagen = le vendredi saint

Påskdagen = Pâques, toujours un dimanche (Påskafton, la veille de Pâques, n’est pas férié)

Annandag påsk = le lundi de Pâques

Första maj = le 1er mai

Kristi Himmelsfärdsdag = l’Ascension (qui, cette année, tombe le 1er mai)

Pingstdagen = la Pentecôte, toujours un dimanche (le lundi de Pentecôte n’est plus férié depuis que le 6 juin l’est devenu)

Sveriges nationaldag = la fête nationale suédoise, le 6 juin

Midsommardagen = la fête de Midsommar, toujours un samedi mi-juin (Midsommarafton, la veille de Midsommar, n’est pas férié)

Alla helgons dag = la Toussaint, toujours un samedi début novembre

Juldagen = Noël, le 25 décembre (Julafton, la veille de Noël, n’est pas férié)

Annandag jul = le lendemain de Noël, donc le 26 décembre


 

Je mentionne les veilles de fêtes (« afton ») puisque c’est à ce moment-là qu’on célèbre ces fêtes. C’est toujours la veille au soir qu’on a le repas de Noël, du Nouvel An, de Pâques et de Midsommar, mais ce sont seulement les lendemains de ces fêtes qui sont fériés.

 

Les jours rouges sont à considérés comme des dimanches, quand il s’agit des horaires de bus par exemple. Pour les horaires d’ouverture des magasins, cela peut changer en fonction des fêtes. Mais beaucoup de supermarchés sont souvent ouverts comme d’habitude les veilles des grandes fêtes.

 

Vous aurez peut-être remarqué qu’il n’y a ni fête de l’Armistice – la Suède étant neutre lors des deux guerres mondiales – ni d’Assomption du 15 août – la Suède étant un pays de traditions protestante.

 

Si on travaille dans le secteur public suédois, il est de coutume d’arrêter de travailler 2 heures plus tôt les veilles de jours fériés. Aujourd’hui donc, veille de 1er mai, je finis à 15h15 au lieu de 17h15. Juste pour le 30 mai, ça tombe bien parce que ce soir, c’est Valborgmässoafton, la nuit de Walpurgis, avec chants traditionnels et grands feux en plein-air. (Une des fêtes bien arrosées par les jeunes ..., de même que la Sainte-Lucie ..., le 13 décembre, pas férié non plus.)

 

Dans le secteur public, on ne fait pas le pont. Si on veut le faire, on est obligé de prendre un jour de vacances, ce que j’ai fais pour ce vendredi 2 mai. Si vous avez fait comme moi, je vous souhaite dors et déjà un bon long week-end ! :-) Je reste à la maison, donc j’aurais le temps d’alimenter mon blog de nouveaux articles. ;-)

 

 


 

 

Publié dans Traditions suédoises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carambaole 30/04/2008 21:25

interressant ton billet

hibiscus 30/04/2008 21:56


Merci carambole ! :-)


Johan 30/04/2008 17:06

Oh, je suis en lien sur ton blog. Ca c'est chouette. Je deviens une véritable célébrité.

hibiscus 30/04/2008 19:20


Dès que tu gagnes de l'argent, je m'attends à recevoir un pourcentage, pour la pub que je te fais. :-P


Deline 30/04/2008 14:03

Dans "mon" service public, le pont est obligatoire (ils ferment la bibliothèque)...je vais travailler chez moi, sinon, je suis obligée de prendre un jour de congé...Tu me diras, personne ne viendra vérifier que je travaille, mais moi, j'aurais mauvaise conscience...

hibiscus 30/04/2008 16:34


Tu travailles de quelle manière depuis chez toi ? Tu peux te connecter par internet ? Sinon, en effet, comment peuvent-ils contrôler que tu travailles ?


Photos-suede 30/04/2008 10:18

Dans le privé, tu as assez souvent congé l'apres-midi de l'afton et le matin est prenable en flex.

hibiscus 30/04/2008 10:48



Au musée, le flex n'est officiellement pas autorisé.