La semaine illustrée du 2 au 8 juin

Publié le par hibiscus

Cette semaine, j’ai tricoté, tricoté, tricoté ... Le matin dans le bus, pendant la pause-déjeuner, l’après-midi dans le bus, le soir jusqu’après minuit, tout ça pour achever à temps un châle que je comptais porter pour un mariage samedi.


 

À part le tricot et le boulot, j’ai trouvé le temps de prendre deux fika avec deux amies. Glaces italiennes (chocolat/café/rhum et cassatta siciliana + tiramisu et pannacotta) au sous-sol de Gallerian, que je recommande vivement ! Un peu plus cher (de 3 couronnes seulement pour deux boules, et généreuses en plus !) que les glaciers « habituels » mais tellement meilleur ! Et un cheesecake au Saturnus avant d’assister à la clôture du Festival du film français avec le film « Tout est pardonné » de Mia Hansen-Løve : je l’ai trouvé très bien pour un premier long-métrage !

   

 


Mercredi soir, je suis montée à bord du Götheborg, en compagnie de mon sambo. 


     



Vendredi était jour férié pour cause de fête nationale. C’est ce jour-là que nous avons dégusté nos premiers fraises suédoises de l’année. Sur le balcon, le beau temps des dernières semaines a fait son effet : ça pousse bien – même les pucerons sur les pensées ... :-( – et j’ai goûté notre première fraise des bois : délicieuse !


  



Après avoir récupéré mon nouvel appareil-photo numérique, je me suis plongée dans une foule stockholmoise bleue et jaune pour rejoindre quelques Français au Moderna museet, pour la French connexion mensuelle. Après la visite des collections permanentes et de l’atelier de Pontus Hultén, nous nous sommes assis à l’ombre d’un châtaigner à proximité du café Blom, pour déguster glaces, pâtisseries et boissons fraîches.

 

  



Samedi, mon sambo est moi avons donc assisté au mariage d’une de ses camarades de l’université. Je portais une longue robe ayant appartenue à la grand-mère de mon sambo, recousue à ma taille, mon châle, que j’avais tricoté jusqu’à 4h du matin ... (et que j’ai repris sitôt le mariage passé, car je ne le trouve pas assez long), et en soirée, le manteau écru de mon arrière-grand-mère.

  


La cérémonie religieuse avait lieu à l’église de Salem et le repas de fête à la Villa Talliden, toutes deux magnifiquement situées au bord de l’eau.


 


Le menu était exquis et l’ambiance très sympa, avec de nombreux discours et beaucoup de rires. C’était une fête très réussie. Nous sommes rentrés en transport en commun, au petit matin.


   

Commenter cet article

Johan 09/06/2008 12:47

Moi je propose que tu montres ta tête, pour une fois. Tu n'imagines pas le supplice des lecteurs masculins qui doivent certainement guetter la moindre occasion d'apercevoir un main, un mollet, que dis-je ne serait-ce que quelques cheveux...Bien à toi.

hibiscus 09/06/2008 12:57


Ah ben avec la robe que j'avais, on risque pas de voir mes mollets (toujours blancs malgré le soleil des dernières semaines :-( )


Le chat qui... 09/06/2008 09:16

Oh oui ! D'accord avec Isabelle, il faut que l'on voit cette robe en entier sur toi avec ton très beau châle (qui a l'air super aérien : bravo !)bises=^.^=

hibiscus 09/06/2008 10:19


Je n'ai malheureusement pas de photo de la robe avec le châle ... :-(


imonjo 09/06/2008 09:01

Très "délicat", ton châle. Je comprends qu'il t'ai pris du temps à réaliser...Sinon, la robe a un très beau tissu. J'aurais bien aimé la voir en entier. Quitte à la surmonter d'un chapeau de paille, comme tu le fais parfois ;-)Salut,     Isabelle

hibiscus 09/06/2008 09:12



Tel qu'il est photographié là, il m'a pris deux semaines : de la folie. Je l'ai repris pour le rendre plus grand, mais à un rythme plus raisonnable. Le chapeau de paille ne passait pas du
tout dans le style de la robe, même si j'aurai apprécié d'avoir un chapeau. :-) Je posterais peut-être une photo de la robe entière, sans ma tête. ;-)