La vie d'une Française en Suède

Publié le par hibiscus

Bon, je me lance ! J'ai eu envie de commencer à faire un blog depuis quelque temps maintenant. On verra ce que ca donne... ;-)


Je ne vais pas commencer à raconter ma vie du début jusqu'à maintenant. Ça ferait un peu trop « moi, moi, moi ». J'ai plutôt envie de raconter comment c'est de vivre en Suède, en fonction de l'humeur ou des évènements de la journée. Mais il faut bien commencer quelque part quand même.

 


Courte présentation


J'habitude en Suède depuis juillet 1999. Bientôt 6 ans... Le temps passe vite. J'ai étudié tout le temps, depuis le début. D'abord le suédois, une langue très belle, et pas si difficile que ca ! Puis à la fac de Stockholm. Là en juin, je vais sortir de la fac avec, pas vraiment un diplôme, mais une formation en tout cas, d'archiviste. Il ne me reste plus qu'à trouver du boulot. Et cela semble une grande aventure ... Je ne sais pas du tout si ce sera facile, difficile, long, s'il y aura beaucoup ou peu de concurrence ... Aucune idée ! Là, il faut vraiment se jeter à l'eau ! En même temps c'est un peu ... « spännande » (vous verrez des mots suédois surgir de temps en temps, quand je ne trouve pas le mot francais - ca arrive ... - ou quand je trouve que l'équivalent francais n'est pas aussi bien que le suédois, comme dans ce cas : la traduction du dico est "excitant, passionnant, palpitant") « spännande » donc, puisque je ne sais pas du tout ce qui m'attend. Mais je suis plutôt optimiste, confiante et pleine d'espoir. Ouah, si je me casse la figure, là, je vais me faire mal ... Il ne faut jamais avoir de si grands espoirs, au risque d'être décu... :-(

 


« Archiviste, c'est quoi ? »


Je voyais venir la question... Je ne suis pas vraiment ironique ou sarcastique, je l'ai entendue tellement de fois cette question au cours de cette dernière année universitaire, que j'ai fini par m'y habituer. Ça montre en quelque sorte que les archivistes doivent sortir le bout de leur nez un peu plus souvent. C'est vrai que c'est une profession assez discrète. Mais le pire je crois, c'est la réputation des archivistes, qui ne correspond pas du tout à la réalité d'aujourd'hui. Souvent, on s'imagine un vieil homme tout courbé qui passe des journées entières dans des rayonnages poussiéreux remplis de livres datant du Moyen-Âge. Mais ça a beaucoup évolué ces dernières 10-20 années. Déjà, en Suède en tout cas, c'est une profession qui est en train de se « féminiser » si on peut dire. Et qui se rajeunit aussi, puisque la plupart dans ma classe ont aux alentours de 25-30 ans. Ensuite, puisque les archives sont le témoignage « écrit » de l'existence d'une entreprise, d'une administration publique, il est normal qu'elles suivent le cours de l'évolution technologique. Et on parle maintenant d'archives électroniques. Le papier est toujours pas mal dominant, mais il y a des choses qu'on ne peut absolument pas conserver sur papier, comme par exemple les sites Internet. Et pourtant, on les archive, mais de manière numérique. On se pose donc des tas de questions : quel support numérique va-ton choisir ? Est-ce que ce sera toujours lisible, compréhensible dans 50 ans, ou même, dans 10 ans ? Un archiviste de nos jours ne travaille pas du tout de la même manière qu'il y a 50 ans. L'archiviste ne travaille pas seulement dans le passé, il faut aussi avoir un oeil sur l'avenir et l'évolution technique.

 


« Être de son temps »


Un archiviste doit « être de son temps », je crois. En Suède, les archivistes ont un peu aussi une mission de documentalistes, surtout ceux qui travaillent dans les entreprises (publiques ou privées). Il s'agit en effet de rendre les employés d'une entreprise conscients de l'importance de documenter leur travail, d'un point de vue juridique, économique et scientifique. Il s'agit aussi de prendre position : qu'est-ce qu'on va documenter ? (on ne peut pas tout documenter...), qu'est-ce qu'on peut jeter ? de quoi seront les générations futures intéressées du point de vue de la recherche scientifique ? (Ca, c'est une des questions les plus dures je trouve...)


 


Bon, je ne vais pas vous ennuyer plus avec mon avenir d'archiviste et mes spéculations. :-) Ce soir, je vais achever mon billet en disant que je me plais énormément en Suède, que c'est un pays magnifique avec des gens supers (pour la plupart... y'a des idiots partout dans le monde), et je compte bien vous en raconter plus, plus tard.


God natt !

 



Commentaire de : deline
Le 10 mai 2005
on va faire une famille de poussiéreuses tu crois ??? en tout cas, deux archivistes dans la même famille je trouve que ca fait beaucoup.
Pour ce que j'en ai vu, les francais ont du mal avec la technologie mais ils s'y mettent petit à petit...et j'ajouterais quelque chose d'essentiel au métier d'archiviste c'est que quand même sans eux y'aurait pas d'histoire. Alors que ceux qui veulent les dénigrer réfléchissent un ti peu avant...quoique ils aiment peut être pas l'histoire après tout !

 

Commentaire de : Brevine
Le 31 mai 2005
Salut!
marrant ton blog, bon courage pour le japonais...
Moi je vais commencer a apprendre le chinois (unqit parlé) parce que ma copine habite Singapour avec des parens ne parlt pas anglais...SNIFF
et c un gros SNIFF parce que je pense que ca va etre mega hard a apprendre en un an....
Tte idée est la bienvenue, genre tuyau miracle et autres..lol
Javais mis un post sur le forum a ce sujet...
bye


Commentaire de : trucker
Le 26 juin 2005
Je sis un peu deçu dans ton titre tu nous parle d'une française en suede et tu nous parle surtouot de ton travail .
Sa aurait été sympa que tu en nous dise plus sur se que tu aimes ou que tu n'aime pas , la difference sur le mode de vie entre les deux pays dans les petit détail au jours le jours , se qui t'a surpris ou choqué  .
Beaucoup de gens ont des idées reçu sur les suédois et leur maniere de vie se serai bien que tu expliques comment vivent les suédois qui sont dans ton entourage proche .

Commentaire de : avgraz
Le 26 juin 2005
je peux te repondre puisque je suis aller en suede 5 fois et que je trouve que la france meconnait ce pays(d'ailleurs a part la france les francais ne connaissent aucun pays). Il y a vraiment un sentiment antifrancais surtout depuis   le 2eme tour de le pen.  dire que te tai francais la bas, c'etait voir 2 reaction=
* soit le mepris car les fr ont la reputation de sale, raciste et j en passe(surtt chez les jeunes)
* soit l'admiration (que chez les vieux)pour le pays de l'elegance et le luxe
d'ailleurs quand il savait que j'etais  francaise il aimait pas ca et des qu'ils ont su que j'avais des origines polonaises il appreciait plus.
Les suedois ne sont pas si europeen que ca, dans le sens que leur culture est  tres americaine! les jeunes ressemblent a des americains! j etait decu car la seule raison pour laquelle je suis aller la bas c'est pour voir un cote vicking! en fait il ne sont pas du tout vicking(un suedois m a dit que les norvegiens et islandais etait plus vicking)on dirait que les jeunes ont honte de leur origine scandinaves!

 
Commentaire de : Elsa
Le 20 juillet 2005
HEI HEI :)
Symmpa ton blog. C'est pas grave si tu parles pas beaucoup de toi lol. Enfait j'ai trouvé ton blog pasque je voulais savoir si sans "rouler les "r"", on arrivait à se faire comprendre en scandinavie ( je vais habiter un an en Norvège ^^), donc voilà, j'ai eu la réponse, et je suis sur ton blog =)...
Sinon, le métier d'archiviste me plait beaucoup !! je connaissait pas du tout !!!! ehehehe !!
Bon, bah bisous de Montpellier.


Commentaire de : cyrille earl
Le 24 juillet 2005
Tout d'abord je te salue et  je t'avoue que le metier  que tu fais merite le respect de tous car l'archeviste que tu es, contribue a sauvegardé la memoire du passé et donc joue un role important dans l'histoire de l'humanitée. C'est en lisant tes lignes que j'ai pu avoir un meilleure aperçu du role de l'archeviste,et je t'en remerci. D'autres part si je t'ai lu  c aussi parce que je suis aussi interréssé à faire des etudes  a l'etrangé,la suède etant une de mes options, dans cet optique j'aimerais savoir si en suède il y'a de tres bonne universtées pour les etudes de mathematiqueset en particulier de mathématique appliquées(dans quelques domaines que ce soit).Si tu pouvais me fournir une quelconque information  la dessus et  sur la vie etudiante en suede  ton aide me sera d'une inestimable utilitée  je t'en suis deja reconnaissant  que tu es prie le temps  de me lire  ,merci et  a tres bientot pe etre  . porte toi bien.                                   cyrille d'ORLEANS

Commentaire de : nadou
Le 21 août 2005
Salut ***,
Bon courage pour ton job d'archiviste et ton adaptation en Suède...
A+ et bon week-end,
Nadine PS: En Finlande, je n'ai pas voulu reprendre d'études universitaires. J'ai préfèré suivre la filière de l'Université ouverte, quand j'ai pu et celle de l'Université d'été, + les cours donnés par les "Työväenopisto" (les cours du soir destinés à tout le monde) + les formations + ou - bidons de l'ANPE...
Le monde universitaire est toujours un peu à part...


Commentaire de : fred
Le 18 octobre 2005
Hej, J'ai passé un an en Suède et vis avec une suédoise depuis quelques années, j'ai pensé à toi quand tu parlais de ton diplôme d'archiviste et je pense que tu devrais contacter le responsable des archives au Nordiska Museet puisque c'est un franco-suédois bien sympathique et assez passionnant.
Bon courage.
Fred

Commentaire de : mohamed salah
Le 26 octobre 2005
Suite à votre message qui s'écrit dans le site, permettez-moi de vous informe que je suis besoin de plusieurs informations me concernant la vie et l'étude en suéde, d'ailleurs je suis titulaire d'un diplome ingenieur en télécoms et j'habite maintenant depuis 2 ans en allemagne pour obetnir un diplome de Master spécialisé de l'installation d'un fibre-optique.
mon question se propose comme suit est-ce que j'ai le droit de determiner mes études en suéde à condition que j'ai eu un permet de séjour en allemagne
s.v.p, envoyé moi un message bien détaillé dans le plus possible, pour savoir des connaissances . Je vous prie de vouloir accorder une importance particulière à ce message. Pour toute information qui pourrait vous être utile nhésite pas à me demander et je suis pret à votre question(proposition).
Jattends de vous une réponse rapide.
Merci,

Commentaire de : Bifaye
Le 3 janvier 2006
Je suis très flatté de lire ton blog. Moi aussi, je suis en formation pour sortir un Adjoint Archiviste. Je suis un jeune africain qui vit à Libreville la capitale de mom pays le GABON. J'ai 25 ans et j'aimerais que vous m'aidez à bien comprendre ce métier. Voici mon adresse postale: NZIENGUE BIFAYE  s/c BANG NZE ODILE bp: 14068 Libreveille. GABON.

Commentaire de : muriel
Le 26 janvier 2006
Salut!
Deja pour commencer, merci pour ton blog.
Je suis suisse et je viens de débarquer à Stockholm (J y suis depuis le 20 janvier). Je suis pas la depuis bien longtemps, mais j adore déja Stockholm. J ai beaucoup rit en lisant ton texte parlant des queues qu il faut faire un peu partout. Le dépassement est malheureusement aussi un sport national en suisse. Et c est une des premières choses que j ai remarqué en arrivant à Stockholm. Ce que les gens sont adorables! Ils sont pas stressés il me semble..c est vraiment tres agreable.
D ailleurs je vais m installer (ou essayer en tout cas) à Stockholm pour quelques mois ...(ou plus?!). Comme tu le sais, c psa une mince affaire de trouver un appartement ici. T aurais pas des conseils à me donner? OU tu connaitrais pas, a tout hasard, quelqu´un qui chercherait une coloc´? Merci mille fois!

Commentaire de : donny
Le 22 février 2006
salut,
je vais m installer a stockholm en septembre 2006 pour rejoindre ma copine la bas!!je suis actuellement a barcelone et bosse dans un call center francais!!alors si quelqu un connait la meme chose sur stockholm tenez moi au jus!!!!
merci arnaud

Commentaire de : Kerstin
Le 17 mai 2006
Entschuldigung, ich bin Deutsche und von daher kann ich kein Französich aber ich verstehe gut, wenn die Leuten schreiben oder reden. Ich bin auch Archivarin und ich finde den Beruf ganz gut. Nur die Leute hören nicht so viel davon. Ist schade. Schöne Grüße aus Berlin
Kerstin

Commentaire de : jamyy23
Le 12 octobre 2006
Salut,
j'ai déjà jeter un petit coup d'oeil à ton blog la semaine dernière, et maintenant je commence par le commencement.... c'est bizarre car j'ai fais la rentrée universitaire avec ma copine à Stockholm en 1998 ou 1999 ... si cela se trouve tu l'as connu. Par la suite, Céline est parti à Helsinki.
pour le moment, je prend connaissance de ton site très attractif....
Jamyyy23 " lost in translation"

Commentaire de : kielin95 <kielin95@hotmail.fr>
Le 9 avril 2007
Bonjour,
Bravo pour votre blog d'expatrié qui est très sympa à visiter. La Suède a l'air d'un pays agréable à vivre.
Si je me permets de vous contacter, c’est pour une « bonne cause », légère et amusante. Non je n’ai pas 50 Millions de $ à transférer du Nigeria, ni des pilules bleues à vendre, je voudrais vous parler de l'Eurovision. Et si on gagnait cette année?

Un petit bout d’Histoire :
Le 7 mai 1977, la chanteuse Marie Myriam gagnait le concours de la chanson de l’Eurovision avec le titre « L’oiseau et l’enfant ». C’était il y a 30 ans. Depuis à l’actif de la France… rien ! Il est temps de mettre fin à cette humiliation.
Cette année la France sera représentée par les Fatals Picards, un groupe talentueux et original, mélangeant rock et humour avec une chanson très second degré : « L’amour à la française ». Les Fatals Picards sont d’ores et déjà qualifiés pour la finale du 12 mai prochain qui sera diffusée à la télévision dans 42 pays en Europe.
Depuis quelques temps déjà, l’élection de la chanson gagnante du mythique concours n’est plus désignée par des jury nationaux comme durant notre enfance, mais par les votes du public de chacun des pays participants (par SMS et/ou téléphone). Les résidents d’un pays ne peuvent pas voter pour les représentants de celui-ci (par exemple, les français de France ne votent pas pour le représentant français).
Nous sommes quelques fans du groupe qui représente la France à nous être dit qu’il serait intéressant de mobiliser les français de l’étranger (et leur amis ) pour qu’ils soutiennent la candidature française lors de la finale de l’Eurovision. On en a fait un défi sympathique: celui de faire la promotion des Fatals Picards auprès des expatriés pour donner plus de chances à la France de renouer avec le succès.

C’est en cela que votre aide peut nous être très précieuse parce que vous connaissez peut être d’autres expatriés et que vous voudrez bien leur faire passer le mot soit en en discutant autour de vous soit en publiant un billet sur votre blog.
Je vous invite à venir découvrir l’univers musical de notre groupe favori les Fatals Picards en vous rendant sur la page http://soutien.pic.fr . Ce site vous permet d’envoyer un mail d’invitation à vos amis pour leur faire connaître notre action. Vous pourrez aussi y trouver des liens vers les sites officiels et vers des articles de presse, visionner des vidéos du groupe et télécharger des affiches et encore tout plein d’information sur le sujet.
Si le défi vous amuse ou vous interpelle, inscrivez-vous avec nous au club sur le site, cela nous permettra de vous faire remonter les nouvelles de l’aventure. Quelque soit votre intention, je vous remercie du temps que vous aurez bien voulu consacrer à la lecture de cette demande pas banale et peut être de votre soutien.
Cordialement,
Ronan

Commenter cet article