Nouvelles en vrac

Publié le par hibiscus

Pardon, j’ai été absente longtemps… J’étais malade la semaine dernière et cette semaine a été bien chargée, ce qui fait je n’ai pas eu le temps d’écrire.  Pas vraiment de bonnes excuses en fait, mais quand j’écris mon blog, j’aime prendre mon temps et surtout je dois être inspirée. Si je suis stressée, ce n’est même pas la peine d’essayer...



La grippe du printemps

Donc, j’ai été malade. Ce qui est bizarre, c’est que depuis que j’habite en Suède, je vais très rarement chez le médecin. Je ne suis pratiquement jamais malade. J’ai eu la grippe il y a un an et demi, mais après, je ne me souviens même pas avoir été enrhumée. Jusqu’à il y a un mois : fièvre, mal à la tête, à la gorge = grippe. Donc je reste à la maison, trois jours, puis j’essaye de me retaper pendant le week-end et je retourne à mon stage le lundi suivant. (Je ne suis pas allée chez le médecin, parce qu’en Suède, ils ne veulent pas donner d’antibiotique pour la grippe. Il « suffit » d’attendre que ca passe et de bien se reposer. De toutes manières, on est tellement crevé, qu’on sort difficilement du lit !).


Trois semaines plus tard, re-belote : fièvre, mal à la tête, à la gorge = grippe ? Je n’en suis pas sûre, parce que la fièvre m’a lachée après 24 heures. Mais bon, je suis quand même restée à la maison, à tousser et à me moucher à longueur de journée. Depuis lundi, je suis de retour à mon stage (la dernière semaine ...), et ca va mieux, mais je tousse toujours. Bizarre, bizarre...

 


Lacunes culturelles

Vendredi dernier, alors qu’on se rendait à l’enterrement de l’oncle de mon « sambo »*, j’apprends de Monica Zetterlund est morte la veille dans l’incendie de son appartement... ??? ... Moment de silence de ma part, le nom me disait vaguement quelque chose, mais bon... J’ose enfin demander : « Qui c’est ? »... Monica Zetterlund est une des plus grandes chanteuses de jazz suédoise ! Voilà ce que c’est que d’émigrer : de temps en temps, je me rend compte qu’il me manque une sorte de mémoire collective que les Suédois ont ... mais pas moi. Il faut apprendre à vivre avec et à combler les lacunes le moment venu.


Monica Zetterlund avait une voix magnifique, elle a chanté des chansons qui sont devenues des classiques suédois. Les Suédois l’aimaient beaucoup parce qu’elle n’a jamais oublié ses origines populaires. Quelqu’un a dit d’elle un jour qu’elle était une « rameau de d’airelles sauvages dans un verre à cocktail ».


(*« Sambo » = conjoint, sans être marié. En fait, ç’est une contraction qui veut dire qu’on habite ensemble.)

 


Enterrement de l’oncle

Je ne l’avais pas rencontré beaucoup de fois, mais c’était toujours un plaisir de le recevoir, ou de lui parler au téléphone, ou de communiquer avec lui par mail. Une de ses passions était la philatélie. Comme j’ai une petite collection en cours de formation, on avait quelque chose en commun. J’ai fait un peu de traduction pour lui : il achetait des lettres aux enchères, des lettres en français, écrites sur du papier hyper fin, et envoyées par ballon au cours du siège de Paris dans les années 1870. C’était émouvant de découvrir un morceau de « vraie » vie de cette époque-là : description de la guerre, des conditions de vie, des manques alimentaires, des inquiétudes ... C’est autre chose que l’histoire qu’on apprend à l’école (d’autant que cette période de l’histoire française est bien souvent négligée ...)


Cet oncle était un solitaire, même s’il était très social quand on le rencontrait. Il aimait rester dans son appartement à s’occupper des ses timbres, de ces cassettes vidéos et de ses livres. Il est mort dans la solitude aussi : nous n’avons appris sa mort qu’une semaine après... Mais nous avons su lui rendre hommage d’une manière émouvante durant la cérémonie à l’église et j’espère qu’il ne nous en veut pas d’avoir été plongés dans cette ignorance pendant 7 jours.


À l’occasion de l’enterrement, j’ai fait la connaissance d’une autre partie de la famille de mon sambo, les « cousins de Dalécarlie » (Dalarna en suédois), dont l’un est agricuteur, avec des mains énormes mais maginfiques je trouve ;-) , qui me racontait les différences de climats dans ce pays tout en longueur qu’est la Suède, la maison du XVIIème siécle (!!!) dans laquelle il vit, la rencontre loupée de quelques minutes seulement avec un ours...

 


Explosion de la nature suédoise

Les allergiques au pollen du bouleau souffrent énormément en se moment, mais moi je jubile !


Les pissenlits mettent des tâches de soleil dans l’herbe verdoyante, qui fait des vagues au rythme du vent, les tulipes se dressent bien droites sur leurs tiges, les narcisses sauvages poussant au bord de la route illumine le quotidien, les spiréas enneigés de leurs multiples petites fleurs blanches offrent un contraste surprenant, les feuilles des bouleaux sortent de leur « cocon » et s’étirent doucement au soleil ... les gens à l’arrêt d’autobus sortent de la file pour se mettre au soleil ! C’est le printemps suédois dans tout son éclat !

 


Les forums

Je suis active sur les forums suivants qui, comme vous le remarquerez, reflètent bien mes centres d’intérêts :

-          Le forum de Supertoinette : Un site de recettes de cuisine avec un forum énorme et hyper sympa qui ne traite pas pas que de gastronomie.

-          Le forum Franco-Suède : Un site qui rapproche les Français vivant en Suède et les Français intéressés par la Suède.

-          Le forum Tevader : Un site sur le Japon, avec des leçons de japonais, pleins d’infos intéressantes sur le Japon et un forum plus jeune que les deux précédents, mais tout aussi sympa.

 

Sur ce, à la prochaine !

Commenter cet article