Je ne suis pas féministe !

Publié le par hibiscus

Qu’est-ce que ça commence à me pomper ces histoires de féminisme et d’égalité homme/femme !!!... Je suis pour l’égalité des individus !

 


Des individus
Pourquoi ne pas considérer les gens comme des individus qu’on traite de manière égale, indépendemment du sexe ? Ça n’a aucune importance qu’on soit homme ou femme avec tel ou tel boulot, on devrait avoir le même salaire pour le même boulot ! Ça n’a aucune importance qu’on soit homme ou femme avec un enfant, on devrait avoir droit à un congé parental de même durée ! (Et donner encore plus d'argent aux hommes pour les inciter à prendre leur congés de paternité ne résout absolument en rien le problème !)

 

Quotas
Pourquoi introduire des quotas pour que plus d’hommes veuillent travailler dans les écoles ? Pour introduire des quotas pour que les femmes s’investissent plus dans la politique ? Je suis d’accord pour qu’on lutte comtre des tendances discriminatoires, qui font que les hommes ne se sentent pas les bienvenus dans le domaine de l’enseignement, ou les femmes dans le domaine politique. Mais on ne peut quand même pas forcer les gens à faire ce qu’ils ne veulent pas !

 

Le partage des tâches domestiques
Et si j’aime faire la cuisine, c’est bien mon droit non ? Pourquoi considérer cet intérêt comme un rôle féminin ? Et si mon « sambo » aime faire des jeux vidéos, c’est bien son droit aussi non ? Chacun son truc ! Tant que les deux conjoints sont satisfaits de la situation à la maison, je ne vois pas pourquoi d’autres se donnent le droit de critiquer cette répartition.

 

Féminisme fondamentaliste
Je ne suis pas féministe, parce que je ne hais pas les hommes. Je ne crois pas que tous les hommes sont mauvais, qu’ils courent tous après encore plus de pouvoir et que c’est pour ça que certains battent leurs femmes. Je ne crois pas non plus que ceux qui battent leurs femmes sont des cas désespérés, bons à enfermer à perpétuité. Ils ont le droit aussi de se faire soigner pour leurs abus.
Ça me fait peur quand j’entends dire que « les hommes sont des animaux, des bêtes ». Comment peut-on vivre avec tant de haine ?

 

Collaboration femmes/hommes
Je trouve qu’il est totalement absurde de penser que c’est une question de combat des femmes contre les hommes. On n’arrivera à améliorer la société seulement en collaborant, les femmes avec les hommes. Exclure les hommes, c’est faire exactement la même chose que les hommes qui excluent les femmes. Pas vraiment intelligent de combattre le problème avec les mêmes armes...
Et puis franchement, que seraient les hommes sans les femmes ? Que seraient les femmes sans les hommes ? On ne peux pas vivre les uns sans les autres, c’est tout simple. Il faut donc apprendre à vivre ensemble, sans se taper dessus, si possible... Mais des fois on se demande ...


 



Commentaire de : Conan le Barbare
Le 28 juillet 2005
Ouais.

Commentaire de : pierrot7
Le 29 juillet 2005
franchement apres avoir passé 2 heures à lire des articles féministes genre  "Multiforme, la violence des hommes contre les femmes est universelle" ( si si j'ai lu ça : http://www.monde-diplomatique.fr/2003/08/HALIMI/10360 ) où on m'expliquait presque que j'étais nazi depuis ma naissance , que tout ce qui ne relevait pas du féminisme relevait d'un désir de domination ou d'un complexe de castration, j'avoue que ton petit blog me fait l'effet d'un pansement ! Enfin une qui comprend qu'on est pas ses ennemis! Qu'on est fait pour se comprendre et pour se soutenir ! Et que le choix libre d'un individu est plus important que l'analyse biaisée d'un politologue! La seule réponse valable face à la discrimination c'est l'individualisme universaliste.
Merci beaucoup pour ton site

Commentaire de : Chaminou
Le 19 octobre 2006
Mais il EST féministe, ton post, hibiscus !!! Les féministes ne s'attaquent pas "aux hommes" mais à un __SYSTEME__ ! & la plupart d'entre elles souhaient que l'on parle avant tout d'Etre Humain, sans scission hommes-femmes et détestations (ce qui serait limite absurde, effectivement)!

Commentaire de : Chaminou
Le 7 janvier 2007
Les hommes qui traîtent les femmes comme telles ou, pire, comme des objets, sont malheureusement beaucoup plus nombreux : quoi d'étonnant d'ailleurs dans un contexte patriarcal relayé par des vecteurs douteux. :o{
Cela dit, une féministe digne de ce nom - même "radicale" - n'attaque pas un homme, bien au contraire, et souhaite avant tout le sortir de son conditionnement.



 

 

Commenter cet article