La semaine illustrée du 30 juin au 6 juillet

Publié le par hibiscus

La semaine a été marquée par la grève des bus. Je suis obligée de prendre le bus pour avoir accés au métro ; depuis Tyresö, il n’y a pas d’autres moyens de transport en commun. J’ai la chance d’avoir un « beau-père » vraiment sympa qui, malgré qu’il soit en vacances, s’est levé tôt tous les matins pour me conduire à la station de métro la plus proche (15 min en voiture) et venait me chercher tous les soirs. C’est comme ça que j’ai découvert la station de métro de Skarpnäck. (D’habitude, je vais à celle de Gullmarsplan.) La grève est suspendue depuis vendredi soir et j’espère qu’employeurs et employés vont arriver à tomber d’accord dans la semaine à venir.



 

Pour prouver que je ne mange pas QUE des glaces et des gâteaux aux fraises et des crumbles à la rhubarbe, voici deux salades que j’ai faite cette semaine en guise de dîner : la première avec un filet de maquereau fumé et pleins de légumes frais, la seconde aux crevettes et bâtons de surimis et encore plein de légumes frais.


  

 


Cette semaine, mon « sambo » m’a aidé (financièrement) à réaliser une de me rêves : j’ai commandé un corset un soir et deux jours plus tard, j’allais chercher le colis au comptoir de la poste. Maintenant, je n’ai plus qu’à trouver une jupe qui va avec. ;-)



 

Vendredi soir, au lieu de la soirée-tricot habituelle, pique-nique « knutis » chez une copine qui vient de déménager à Södermalm dans un immeuble bien sympa, avec une cour intérieure immense.


     


« Knutis », ça veut dire que chacun vient avec un petit quelque chose à manger, on met tout sur la table et on partage : plusieurs salades, une fritata aux spaghettis, du pain, du fromage, des ananas, des fraises et divers vins. Nous avions de la chance : c’était une belle journée, on a pu rester dehors jusqu’à environ 21h.



 

Cette après-midi, avant de faire les yaourts, la compote de rhubarbe et le müesli de la semaine, et le repas du soir, j’ai fait deux pains de seigle à la rhubarbe et au thym : dès que j’ai vu la recette dans le dernier numéro de Allt om mat, j’ai pu résister et je me suis dit qu’il fallait que je me remette à faire du pain. Cette combinaison rhubarbe/tym est en tout cas très bonne. (La recette d’origine est avec du romarin.)

 

Commenter cet article

Ludo. 09/07/2008 19:32

Non. Vélos neufs ;) Regarde sur le site de Biltema par exemple :)

carambaole 09/07/2008 13:39

ces grèves ,nulle y échappe,pourtant je pensais les pays scandinaves plus nuancé et plus pragmatiques

hibiscus 09/07/2008 22:26


En effet, c'est plutôt rare les grèves en Suède. Mais là j'ai vraiment l'impression que le syndicat refuse le compromis, et c'est encore moins suédois ...


guide-stockholm 09/07/2008 09:09

BIBhiscus > Il y a des vélos pour moins de 2000 sek tu sais :D C'est moins cher (c'est amorti en moins longtemps), ca roule pareil et si tu te le fais voler, ca fait moins mal aux fesses :oJ'ai acheté le mien pour 1500 sek, amorti en deux mois :D (évidemment, tu ne peux pas faire tout le trajet dans ton cas :/)

hibiscus 09/07/2008 10:12


Si j'étais plus sportive, peut-être que je le ferais, mais bon 30 km à l'aller et autant au retour, ça fait une trotte quand même ... Et je trouve que pédaler en ville a l'air vachement
dangereux ...
Mais tu parles de vélo d'occas ?


isa 08/07/2008 16:53

Ils avaient fait cette réduction une fois la grève finie et c'était valable pour tous les usagers. J'avais pu en profiter alors que j'utilisais principalement le métro... :-)

Pascal 08/07/2008 16:27

C'est un des problèmes du vélo en ville: le garer en lieu sûr. Dans certains pays (Hollande par exemple), il y a des parkings gardés dans les grandes villes et certains sont même gratuits. Mais faut quand même toujours appuyer sur les pédales pour avancer.