Comment j’ai appris le suédois

Publié le par hibiscus

Ce billet-là, ça fait longtemps que j’aurai dû l’écrire... J’espère qu’il vous sera utile, au moins pour vous donnez une idée de ce que l’apprentissage du suédois implique. Soyez conscients aussi qu’il s’agit de mon expérience personnelle.

 



La méthode Assimil

Avant de partir en Suède, j’avais emprunté la méthode Assimil dans ma bibliothèque et je faisais les cours dans le RER, mais j’ai toujours trouvé ridicule de répéter après une cassette, alors, le côté oral, je le travaillais pas beaucoup. Je ne me souviens pas quand j’ai commencé, ni à quelle leçon j’en étais quand j’ai déménagé en juillet 1999. Toujours est-il que quand j’ai débarqué en Suède, j’avais déjà quelques notions de vocabulaire et je savais comment on prononçait : å, ä, ö.

 



Premier cours à la Folkuniversitet

En septembre 1999, je me suis inscrite à un cours extra-intensif de suédois pour étranger à la Folkuniversitet de Stockholm. 2h30/jours, du lundi au vendredi, pendant 4 semaines. Le prof était très bien, les autres élèves très sympa, on s’entendait très bien ensemble. On a fêté la fin du cour en allant au restaurant avec le prof. L’ambiance était géniale.

 

Au bout de 4 semaines, je pouvais me présenter, parler un peu de moi, aller faire mes courses toute seule, demander le prix des choses (mais comprendre les réponses, c’était une autre histoire ;-) ).

C’était cher mais ça valait le coup (ou le coût) ;-) Je ne me souviens pas du prix de l’époque, mais maintenant, ça coûte 4 600kr (=  488€).

 

Quand je ne travaillais pas (j’étais alors jeune fille au-pair), j’étudiais dans mon studio : faire des listes de vocabulaires en contrôlant bien le genre des substantifs dans mon premier dico franco-suédois (Norstedts franska fickordbok), des exercices, des petites rédactions etc. Je regardais pas mal la télé, surtout les séries américaines sous-titrées en suédois, je crois que j’ai appris pas mal comme ça.

 



Deuxième cours à la Folkuniversitet

Entre le 1er et le 2ème cours (le temps de faire quelques économies), j’ai fait des révisions, commencé à regarder les journaux etc.

Le 2ème cours nétait pas aussi intensif : 2h30, 2 jours/semaines, pendant 1 mois (mi-novembre/mi-décembre). C’est alors qu’on a commencé à étudier la grammaire suédoise d’un peu plus près et c’était génial : j’adore la grammaire ! :-) Les inversions sujet-verbe, la place de l’adverbe etc.

 



Les cours SFI

Après Noël, j’ai voulu m’inscrire au cours SFI (« Svenska för invandrare » = cours de suédois pour immigrés), offert par les communes à tous ceux qui ont un « personnumer » (= numéro personnel d’identité). Je suis donc allée voir la responsable de ces cours, avec qui j’ai eu un entretien, à la fin duquel elle m’a annoncé que mon niveau était sûrement trop avancé pour me mettre dans une classe SFI ! Elle m’a donc fait faire une petite rédaction (qui racontait ma vie en Suède), j’ai été reçue et elle m’a conseillé de prendre contact avec Komvux (qui se trouvait dans le même bâtiment).

 



Le komvux

Le « komvux », c’est une école communale pour adultes. On y trouve souvent des jeunes sortant du lycée qui ont besoin d’avoir de meilleurs notes que celles obtenues au lycée pour pouvoir continuer à étudier à l’université, mais aussi des gens un peu plus âgés, qui ont besoin d’une nouvelle formation pour trouver un travail.

Je suis donc allé voir le conseiller d’orientation du komvux et lui ai expliqué mon cas. Le semestre avait commencé mi-janvier (on était mi-fevrier), mais il a demandé à une prof si je pouvais intégrer son cours (un cours de suédois préparatoire pour le niveau du lycée) et il n’y avait pas de problème. Je crois que j’ai commencé dès le lendemain.

Je ne me souviens plus vraiment de la fréquence des cours, mais c’était au moins 2 fois/semaine. La prof, Monika, était géniale ! Elle aimait tellement nous apprendre sa langue !

 

En ce début d’année 2000, je ne fréquentais plus que des Suédois, je n’avais accès qu’avec des journaux suédois, je ne regardais que la télé suédoise. Les progrès se sont faits à la vitesse éclair, à partir de ce moment-là.

 

Au cours du semestre de l’automne 2000, j’ai continué à suivre le cour de Monika en même temps que je suivais un autre, d’un niveau un peu plus élevé (cours de suédois A), avec une autre prof tout aussi géniale, Anna. J

 

Au printemps 2001, j’ai augmenté le rythme un peu en suivant, toujours à komvux, un cours de suédois (niveau B) pour Suédois ;-) (Anna trouvait que j’avais les capacités), de même que des cours d’anglais, d’histoire, de psychologie et d’informatique (traitement de texte).

(Je n’ai pas perdu le contact avec Monika et Anna, on se rencontre de temps en temps, on se fait une petite balade dans la nature ou dans un musée.)

 



Outre les cours du komvux

J’adore les langues en général, et pendant mon temps libre, en plus des leçons à réviser ou à préparer, j’avais toujours un livre en suédois facile à porter de main, je zyeuter sur le Dagens Nyheter de temps en temps. Pendant les vacances d’été, j’empruntais d’autres méthodes de suédois pour lire encore plus de textes, pour faire encore plus d’exercices de traduction, de grammaire ...

Pour la première (et peut-être seule fois de ma vie ?), j’ai pu m’adonner pleinement à des études que j’aimais, et c’était un vrai plaisir ! :-)

 



Fin des études de suédois ?

En août 2001, je commençais mes études d’histoire de l’art à l’université de Stockholm.

J’étais loin d’avoir « fini » mes études de suédois. Encore maintenant, je continue à apprendre, et je ne crois pas que je cesserai un jour. Mais en août 2001, j’avais le niveau pour pouvoir continuer mes études au niveau universitaire. Au début, j’avais droit à un dictionnaire pour les examens, et puis au bout d’un moment, je n’ai plus demandé à l’avoir.

 

Il faut être conscient que l’apprentissage de toutes langues prend du temps. Il faut laisser au cerveau le temps d’assimiler, il faut s’accorder des pauses de temps en temps pour que les mots, les expressions, l’intonation des phrases deviennent petit à petit de plus en plus naturelles.

Six ans et demi après déménagé, je n’ai toujours pas compris la différence entre le « i » long de « sil » (= filtre, passoire) et le « i » court de « sill » (= hareng). Même chose avec le « u » long et court. La prononciation du « y » n’est pas évidente non plus. Et celle des combinations consonnantiques « kj », « skj », « sj » est venue très tard. Un beau jour, j’avais la bonne prononciation ! C’est tout ! Donc je ne désespère pas pour les « i » et les « u » longs et courts. ;-)

 



Conseils

Mon parcours est un peu spécial, puisque je ne suis pas passée pas SFI et que je n’ai pas eu besoin de faire le test TISUS (« Test i svenska för universitets- och högskolestudier ») avant de rentrer à la fac. Nombre de gens m’ont dit aussi que je suis « språkbegåvad » (douée pour les langues). C’est possible, mais c’est surtout mon intérêt pour les langues en général et ma motivation qui m’ont aidé à réussir.

 

Le plus important, je crois, c’est qu’à partir de l’an 2000, je ne parlais plus QUE le suédois dans le quotidien. La famille de mon sambo, déjà après le 2ème cours de la Folkuniversitet m’a dit : « Nous croyons que tu te débrouilles beaucoup mieux que tu ne veux le croire, donc à partir de maintenant, on ne se parle plus en anglais, mais seulement en suédois ! » ... OK ... N’empêche que c’est ça qui m’a donné le courage d’oser passer à l’oral, de tester mes connaissances, de les élargir, de les approfondir, et bien sûr de faire des fautes ! :-) Mais c’est en faisant des fautes qu’on apprend, n’est-ce pas ? ;-)

 



Récapitulons !

Ouh là, je pourrais parler de ce sujet pendant des heures !

Mais je vais me contenter de conclure par un petit récapitulatif :

  • septembre 1999 : Folkuniversitet
  • ni-nov/mi-déc 1999 : Folkuniversitet bis
  • printemps 2000 : komvux - suédois prépartoire au niveau lycée
  • automne 2000 : komvux - suédois prépartoire au niveau lycée + suédois langue étrangère A
  • printemps 2001 : komvux suédois B.

Total = 2 ans d’études pour apprendre le suédois correctement.

 

***

 

Edit 2008-07-19 : Pour une autre expérience personnelle, je vous conseille la lecture de cet article qui donne plein d'autres conseils de livres, de méthodes etc ! 

 



 

Commentaire de : isa
Le 13 janvier 2006
Les cours de suédois à sfi, pour moi aussi ça a été une super période avec un prof (Lennart) super et des "camarades de classe" très gentils. On s'invitait les uns chez les autre pour se faire goûter à nos cuisines respectives (chinoise, argentine, grecque, française...), on se faisait des petits cadeaux... et à la fin du cours on a fait un repas où tout le monde avait cuisiné quelque chose et le prof a eu plein de cadeaux...

 

Commentaire de : laurene
Le 15 janvier  206
hej!
Etant en plein dedans (dans les cours de suedois) ton post m'interesse particulierement!
Questions.... J'avais prevu de passer le Tisus en Mai pour pouvoir postuler à l'université, mais là, je vois que tu parles du SFI. Est un equivalent?
Je croyais que c'etait le centre de formation en suedois pour les etrangers... Pour ce semestre je vais tenter de suivre les cours de Basutbildning 3 à 20points (soit plein temps!) en parallele de mes études en tant qu'erasmus en médecine...Ca va etre dur, mais il n'y a pas d'autres cours qui préparent au tisus à Umeå!
As tu entendu parler de la difficulté du tisus? merci!
laurene

 

Commentaire de : GERARD

Le 20 janvier 2006
Bonjour à tous
La différence entre les voyelles longues et les voyelles courtes est en fait... deux différences. Il y a une différence de longueur (qui d'ailleurs est très relative) et une différence de son. Disons tout d'abord que les voyelles longues sont celles de l'alphabet suédois. Je veux dire par là qu'on prononce a, e, i, o, u, y, å, ä, ö telles qu'elles sont prononcées lorsqu'on récite l'alphabet (suédois). C'est d'ailleurs par là qu'il faut commencer, les voyelles longues étant relativement stables et donc faciles à reproduire.
Les voyelles courtes diffèrent des voyelles longues par... leur longueur, oui. Et par leur son. Un a long est un peu comme un â du nord de la France. (Mon ami vous êtes un âââne...). Un a court est un a français comme dans ami, la, papa etc. La différence est très nette pour toutes les voyelles SAUF i et y, dont le son est le même. (Seule la longueur est différente: sil et sill par exemple.)
Récapitulons: La différence entre un a long et un a court est deux: longueur + son. La différence entre un i long et un i court est une: longueur uniquement.
Gérard de Solna

 

Commentaire de : Par : GERARD

Le 22 janvier 2006
Re-bonjour à tous
Je rajoute un peu, pour ceux (et celles) qui étudient ou comptent étudier le suédois.
Le problème pour les gens de langue française, ce n'est certainement pas la grammaire suédoise, beaucoup plus simple que la française mis à part l'ordre des mots et les pronoms possessifs à la 3:e personne (sin/sitt/sina ou hans/hennes).
Non, le problème pour les étudiants dont la langue maternelle est le français, c'est la prononciation. A remarquer que pour ceux d'entre eux qui parlent l'arabe, ou le russe, voire d'autres langues comme le breton par exemple, le problème de la prononciation est bien moindre et peut même disparaître totalement. J'ai rencontré un jour un Français venu en Suède à l'âge adulte, qui parlait si bien le suédois - sans accent - que je le croyais né en Suède. En fait, il avait passé sa jeunesse en Allemagne et son père était Breton.
Je disais plus haut qu'il faut commencer par apprendre l'alphabet SUEDOIS. Un a suédois n'est pas un a français, et si les lettres b, c, d sont pratiquement les mêmes en suédois et en français, il n'en est pas de même de la lettre e.
Un e suédois est un é français. Et attention, pas un é méridional, toulousain ou autre. Non, un é vrai (un nez vrai). Le mot suédois mer (ou mera) qui veut dire plus (Ex: Vill du ha mer bröd? - Tu veux un peu plus de pain?) ne se prononce pas comme le mot français mer!!! Mais bien mér (ou méra).
Les voyelles suédoises étant au nombre de 9 et pouvant être prononcées longues ou courtes, nous nous trouvons en face de 18 sons vocalisés au moins, certains parlent de plus de 20 sons vocalisés. Qui ne sont pas du tout faciles à identifier/reproduire pour un latin. Finalement, je dois parler du r français - terrible consonne qui n'existe pas en suédois. Tous les Français doivent faire le maximum pour affaiblir ce son. Le r suédois est si faible, si atténué qu'au début on ne comprend pas ce que les gens disent. Si vous en avez la possibilité, écoutez donc quand le speaker dit: Sveriges Radio. Enregistrez ces deux mots et essayez de les reproduire: SVERIGES RADIO.
Bonne chance!
Gérard - de Solna –

 

Commentaire de : nono le mitron

Le 24 janvier 2006
très sympa ce p'tit récap sur l'apprentissage du suèdois. Pour moi, 2 ans de Suède plus tard (dont 7 mois de SFI et 2 mois de Folkuniversitet) , je passe mes entretiens en suèdois et des soirées entre svensk, mais bonjour les fautes! qu'importe du moment que le message passe, mais c'est vrai qu'il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. J'ai également créé un p'tit groupe dénommé Konversando où je rencontre des jeunes de la fac qui veulent apprendre le français (45min chacun dans sa langue, corrigé par l'autre).

 

Commentaire de : Claire
Le 24 janvier 2006
Hej! Je pars normalement en Suède en Août 2006 pour refiare une terminale là-bas. Et ce que je viens de lire me rassure vraiment! On me dit aussi que je suis très douée pour les langues et j'adore les apprendre... donc, apparemment, ça aide bien, tout de même :P
Par contre, je me permets de te poser une question concernant le grammaire (trop tard, tu as dit que tu aimais la grammaire, alors j'en profite!!): le verbe doit-il être mis à un certain endroit de la phrase? (ex: en allemand, c'est en deuxième position, sauf dans les subordonnées où on le met à la fin)... excuse-moi si ce n'est pas très clair. J'ai cherché la réponse à cette question sur le ent, mais aucun résulat...donc merci d'avance!!!

 

Commentaire de : Steph the cat - Crashlyon

Le 24 janvier 2006
Moi aussi je suis une fan de grammaire...dans toutes les langues d'ailleurs; je prends ça comme un jeu !
En tous cas, mon petit séjour chez les hommes en blanc (et aussi en bleu et verts et violets mêmes parfois....??? ben oui ???) m'aura permis d'améliorer encore un peu mon suédois, même que maintenant que ça ne me servira plus jamais je sais dire vésicule biliaire en suédois...impressionant non ...??? ;-)))
=^.^=

 

Commentaire de : GERARD

Le 24 janvier 2006
La position du verbe en suédois, ce n'est pas le système allemand ni le système anglais. C'est tout simplement le système... suédois.
En suédois (pour étrangers) nous disons qu'il y a deux ordres de mots (ordföljd): SV et VS. (S = sujet, V = verbe.) Toutes les questions sont VS. Par contre, pour les "påståenden" (affirmations??? je ne connais pas le mot français) on utilise les deux ordres. Si on commence la phrase par le sujet, le verbe viendra tout de suite en position 2. Si le verbe est composé de plusieurs verbes (c'est comme ça qu'on dit maintenant en Suède...), par exemple un auxiliaire, c'est ce premier verbe qui est en position 2.
Si par contre on commence la phrase par autre chose que le sujet - mis à part les mots och et eller), l'ordre devient VS.
Exemples: Jag träffade Maria i går. (= J'ai rencontré Maria hier.) Maria träffade jag i går. I går träffade jag Maria.
Bonne chance!

 

Commentaire de : claire
Le 27 janvier 2006
ahhh ben c'est bien ce que je disais, c'est la même chose en allemand. Tout dépend de ce qu'on met au début de la phrase. En tout cas merci Gerard! Ah, j'ai trouvé une correspondante Suédoise et on a papoté pendant deux heures sur msn, et j'ai réussi à me débrouiller, ce qui me rassure vraiment, étant donné que je n'ai jamais appris cette langue.

 

Commentaire de : God dag !

Le 6 février 2006

C'est dur ! c'est dur ! Mais bon je bosse !^^ En tout cas merci pour tout ces conseils avisés Gerard !^^
Normalement j'y vais l'année prochaine en Suede et j'ai hâte !
Ben, un simple fan de la Suede

 

Commentaire de : Olivier

Le 21 février 2006
Hej !
Monika, c'etait ta prof a komvux d'Uppsala ?
Je pense que j'ai eu la meme il y a 3-4 ans.
C'est vrai qu'elle etait sympa et tres motivante.
Olivier

 

Commentaire de : nach

Le 12 mars 2006
vous avez tous une tres bonne vue sur l'etude de la langue suedoise je suis africain j'aimerai avoir une adresse d'ecole pour apprendre dès mon arriver  ou le contact d1 de vos enseignant de langue  mon contact
pinaout@yahoo.fr


Commentaire de : lharoui

Le 3 avril 2006

j'aimerai apprendre le suedois via votre site ou m'eclairer sur ce que je dois faire   merci


Commentaire de : Girondine

Le 18 avril 2006

Comment obtenir un "personnummer" ? Est-ce que ça donne un accès gratuit aux cours de Komvux ? Sinon où trouver les tarifs des cours ??


Commentaire de : lolita1234

Le 25 avril 2006

salut je suis marocaine et j'ai envie d'apprendre le suedois

  merci


Commentaire de : Staffan

Le 26 juin 2006

Il faut le faire quand même , c'est hyper courageux ! en tout cas cela m'impréssione !

 

Commentaire de : madi19

Le 3 juillet 2006

slt je suis algerien qui desire apprendre le suedois en suede.comment faire.et les prix aussi.

 

Commentaire de : senna

Le 24 juillet 2006

avant de partir en suéde je dois apprendre le suédois .que dois je faire ? sachant que j'habite en tunisie


Commentaire de : YH

Le 13 août 2006

Bonjour je suis chinois et j'aimerais également apprendre le suédois.

J'ai 22 ans, n'est-ce pas un peu tard pour moi ?


Commentaire de : Paulina

Le 24 août 2006

je ne pensais pas que autant de personnes françaises désirent aprendre ma langue, le suedois sa fait plaisir de voir!! c'est une langue si belle!!

Lycka till à tous ceux qui veulent apprendre la suédois!!

 

Commentaire de : cirdec

Le 31 août 2006

bonjour,

voila j'ai un gros soucis

je dois aller vivre  en suede a partir du 15 janvier 2007... suite a  une mutation professionnelle.

mais la, ou je suis mal, c'est que je ne pars pas ni anglais, ni suedois.. bref je suis le francais  de ""base"" qui pendant sa scolaritée n'a pas recherché a faire le moindre effort pour les langues..

bref je recherche a savoir comment apprendre les suedois rapidement ..

tous les conseils sont les bons venus  ..

merci d'avance

 

Commentaire de : MEHDI

Le 22 octobre 2006

slt.votre histoire avec le sueois et vraiment touchante.je l'ai lu presque chaque jour car tu m'a donne le courage d'apprendre cette merveilleuse langue de ce beau pays.moi aussi j'ai  envie d'apprendre le suedois.je suis d'algerie.je suis en fration d'educateur sportif mais j'aimerais bien apprendre le suedois.et te poser quelque questions si c'est possible.tes deux ans comien ca t'a outè et le loyer aussi.ansi que les cours sont elle donnèe enfancais ou en anglais?tout savoir sur ca.merci d'avance

 

Commentaire de : rafik

Le 22 novembre 2006

je suis algerien 23 ans je cherche une solution pour y aller en suéde pour apprendre le suédois bien sure et vivre et travailler en suéde.je serais trés content et reconnaissans si vous m'aidiez.je cherche par exemple une invitation ou quelque chose comme sa.et bonne chance a nous deux.merci.

 

Commentaire de : chouki

Le 4 décembre 2006

Je te remercie beaucoup pour cette histoire très enrichissante tant sur le plan moral que languistique. Elle m'a beaucoup touché.  Je l'ai sauvegardée sur le disque dur de mon portable pour la lire en cas de besoin de courage et de volonté. Pour me présenter, je suis ingénieur de recherche en environnement, je viens début janvier en mission à Vasteras pour une durée de 9 mois. Je travaillerai dans laboratoire de recherche en environnement. Je souhaite profiter au maximum de ce séjour pour apprendre le suédois et la culture suédoise. J'aimerai bien prendre contact avec toi. Mon adresse chouki_abid@yahoo.fr

A bientôt  

 

Commentaire de : jean bosco

Le 10 février 2007

je voudrais  apprendre de plus le suedois en dehors de sfi

si vous connaisez des sites web gratuits ou je peux telecharger des programmes pour ameliorer mon suedois  vous pouvez  penser a moi

  je trouve que sfi seulement  ne suffit pas car une fois arrive a la maison je  parler presque plus suedois et je voudrais vraiment y mettre du serieux car  je  suis oblige de parler suedois

merci

 

Commentaire de : amandine

Le 21 novembre 2007

Coucou, moi aussi j'ai une passion pour ce pays que personne dans mon entourage ne peut comprende. Je me retrouve un peu dedans sauf que moi je n'ai que 15 ans. Je n'ai pas compris tout les termes que tu as employé. Je voudrais te poser plusieurs questions : Quelle est la meilleure manière d'apprendre à parler suédois en dehors d'habiter là-bas  à mon âge?

Quelles sont les différent diplomes que l'on peut avoir via Erasmus?

N'es-tu pas trop dépayser, la France ne te manque t-elle pas?

Pendant combien peut-on rester ? jusqu'à la fin de nos études?

Question bête : faut-il un passeport ou un papier pour vivre en suède ?

Qu'est-ce qu'un numèro personnel d'identité ?

amandine_97.2@hotmail.fr <== mon adresse msn

 

Commentaire de : lemarsu

Le 2 décembre 2006

Le meilleur moyen pour toi d'apprendre le suedois est de prendre des cours dans un premier temps. Ca te premettra d'acquérir les notions de base, et le vocabulaire de survie. Si tu habites sur Paris, il y a "Svensk Institute" situe dans le 3eme arrondissement. Sinon un livre de cours de suédois "suédois en 20 lecons" qui est plutot interessant. Apres, comme disait Hibicus, la radio, journaux et livres constitue un bon moyen d'apprendre. Tu peux aller sur www.sr.se et cliquer sur Lyssna pà, sur www.svt.se (tele) ou tu trouveras des textes leur equivalent sonore. Les journaux : www.dn.se ou www.svd.se.

Lycka till! (bonne chance)

 

Commentaire de : jean-louis

Le 26 décembre 2007

Je vais apprendre le suèdois

 

Commentaire de : Mehdi

Le 23 mars 2008

salut tou l monde,

Moi chui Marocain est je fai mes etudes en Suede en Anglais, mais jai toujours des problems a madapter avc les amis et la famille de ma copines, car je parle pas l suedois... je parle que langlais , francais, espagnol, et arab, et aleman :D. ma passion cest apprendre les langues. alors si qlq1 entre vous ki vi a stockholm et parle le suedois et veu faire un echange de langue peu me filer un email.

merci

 

Commentaire de : little sweety

Le 16 avril 2008

Salut. je suis libanaise, prof de français. J'ai 23 ans et je connais 5 langues (arabe- français- anglais- russe- et un peu de latin). J'ai envie d'apprendre l'espagnol et le suédois. Mais je pense que le suédois est un peu dur à prononcer comme l'allemand. Est ce vrai? je suis vraiment douée pour les langues et j'aime bien tenter cette expérience. Que me proposez vous?

 

Publié dans Parler suédois

Commenter cet article

Jacob 09/06/2017 08:43

Que dire sur la Suède, que dire ! Il y a tellement de beautés dans ce pays ( les jolies filles jouent pour beaucoup ;) Après avoir terminé le livre Assimil suédois j'ai enchaîné avec des apps pour smartphone et maintenant de temps en temps je vais sur des sites pour maintenir mon niveau ou juste dépoussiérer les acquis...merci pour le blog !

Petra95 04/03/2017 14:42

J’ai apprécié votre article, ça se voit que vous savez de quoi vous parler. Il faut s'immerger dans un milieu suédois pour apprendre cette langue, effectivement. Je me suis engagé à apprendre le suédois et je vais le faire en immersion chez vous. C'est la méthode qui garantie un résultat rapide. A Bruxelles, ou j’habite, j'ai appris le néerlandais d’abord avec des cours du soir chez le https://www.cercle-du-neerlandais.be mais cela ne suffisait pas. Mais après avoir trouvé un emploi qui nécessitait l’utilisation du néerlandais quotidiennement, j'ai commencé à progresser vite en néerlandais. C'est pareil pour les autres langues. C’est pourquoi je vais m’inscrire pour des cours intensifs à la Folkuniversitet.

Laurent 09/01/2017 10:56

Bonjour et merci pour cet article, j'ai bientôt 40 ans et je projète de quitter la France en septembre de cette année.
J'ai choisi la Suède pour aller poser mes valises.
Évidemment je ne connais pas la culture, ni la langue (même si je me suis amusé à traduire une de mes chansons en suédois, mais je pense que même les suédois ne comprendrons pas grand chose car ma prononciation doit juste être criminelle ;-) "Marie-Elia SV" pour celles et ceux que ça intrigue)
Je viens de commander "apprendre le suédois en 20 leçons" afin d'avoir un maximum de bases.
Je ne partirai pas m'installer avant d'y avoir trouvé un emploi, c'est pourquoi le temps m'est compté pour mon apprentissage de la langue et de la culture. Et la distance ne va pas m'aider.
En tout cas merci de partager vos expériences, c'est très enrichissant.

Anonyme Ahsene 16/03/2016 14:27

Looking urgently for a job in stokholm
ahsene69@gmail.com