Untold Scandal

Publié le par hibiscus

Voilà un film qu’il faut voir !

 

Il vient juste de sortir en Suède (alors qu’il est de 2003 et qu’il a été montré en 2004 au Festival de Deauville, à en croire internet).

 

Untold scandal est une adaptation sud-coréenne des Liaisons dangereuses de Laclos. Je n’ai pas lu le livre, mais j’ai déjà vu deux versions filmatisées dont celle de Stephen Frears de 1988, Dangerous liaisons (en anglais) avec Glenn Close, John Malkovich, Michelle Pfeiffer et un jeune Keanu Reeves. Malkovich joue très bien évidemment, comme dans la plupart de ses films. Il a vraiment le chic pour les rôles cyniques et cruels ! ;-) (Je l’ai vu dernièrement le rôle de Talleyrand dans Napoléon que la télévision suédoise diffusait en juin, et c’était vraiment un plaisir de le voir !)

 

Il y a évidemment des ressemblances entre les deux films, mais je trouve que la transposition de l’histoire dans la Corée du XVIIIème siècle est très bien faite. C’est le film le plus cher de Corée du sud, jusqu’à maintenant, et un tiers du budget est passé dans les costumes ... et ils sont tout simplement MA-GNI-FI-QUES ! Les costumes féminins comme les costumes masculins. Beaucoup de soie et de tissus légers, des couleurs fortes, le tout avec beaucoup de goût. Et les coiffures de l’actrice principale !... C’est tout à fait à la hauteur de la mode européenne de la même époque ! Les milieux sont aussi magnifiques, avec des maisons traditionnelles, des jardins fleuris, etc...

 


 

Le film est interdit au moins de 18 ans en France. La limite d’âge en Suède est fixée à 7 ans ! Bon d’accord, il y a quelques scènes de nu (qui ne sont pas vraiment nécessaires en fait, et surtout pas celle du tout début), mais quand même... C’est un film très sensuel et l’histoire est mine de rien très morale mais belle. La fin de Untold scandal n’est pas vraiment la même que celle de Dangerous liaisons, mais je ne veux rien dévoiler. ;-) La fin est même sujette à discussion puisque je ne la comprends pas de la même manière que mon copain. On ne l’interprête pas de la même manière.

 

Voici le résumé trouvé sur Cinéasie : 

« Fin de la dynastie Chosun. Lady Cho est une femme brillante à la double vie débordante. Soumise à son mari en apparence, elle organise en secret des jeux érotiques. Son cousin Cho-won, bien que très cultivé, refuse un poste important au sein du gouvernement. Rejetant les conventions sociales de l’époque, il préfère assouvir ses désirs hédonistes auprès des femmes. Amants de la première heure, ils éprouvent beaucoup de plaisir à jouer aux conspirateurs dans ce jeu dangereux où s’entremêlent amour et intrigue. Un jour, Lady Cho demande à Cho-won de déflorer la jeune et innocente Lady Chung, future concubine de son mari. »

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article