Week-end à Prague

Publié le par hibiscus

Jour 1 : vendredi 8 août

 

Nous décollons d’Arlanda vers 11h40. Deux heures plus tard et le ventre à peine rempli, nous atterrissons à l’aéroport de Prague. Première opération : retirer de l’argent pour pouvoir prendre les transports en commun pour nous rendre au B&B Green Garland, mais le chauffeur de bus refuse de nous rendre la monnaie sur un billet de 500 couronnes tchèques, bien entendu, donc nous sommes obligés d’acheter une petite bouteille de Vittel pour nous procurer de la monnaie ...

 

Le bus est bondé, il fait chaud, le chauffeur freine souvent brusquement. Arrivés à la station de métro de Dejvicka, nous respirons. Le métro est propre et aéré, relativement silencieux. Nous descendons à la station Starometska et faisons le dernier bout de chemin à pied, en passant devant le pont Charles, pour rejoindre le B&B.

 


 

Nous déposons notre valise, prenons une douche rapide avant de nous replonger dans la foule de touristes. Nous commençons par remédier au problème du ventre à peine rempli en commandant deux sandwichs et deux bières en terrasse, puis nous prenons la direction du pont Charles, que nous traversons, pour ensuite nous promener dans Mala Strana, de l’autre côte de la Vlatva. En face de l’ambassade de France, nous admirons le mur de John Lennon.

 


 

Nous dînons au restaurant Aux Chevaliers de Malte, où j’avais réservé une table pour deux la veille au soir. Précaution inutile (mais je n’ai fait que suivre les conseils du guide Prague Encounter de Lonely Planet) puisque nous avons compté seulement 7 hôtes de plus au cours de notre repas.

 

Ce restaurant a une salle en sous-sol que je recommande pour une ambiance plus intime, avec un éclairage atténué et des voûtes qui sentent l’humidité des siècles passés. Les plats sont bons (filet de canard et sangliers) et calent bien. Nous aurions facilement pu nous passer des desserts mais nous les avions commandés dès le début et personnellement, j’avais vraiment envie de goûté à mon strudel. ;-)

 

Petite promenade digestive pour rentrer au B&B, avec toujours autant de monde sur le pont Charles.

 

Il fait chaud, et nous faisons l’erreur de dormir la fenêtre ouverte. Toute la nuit, j’entends les gens rentrant de soirée discuter et rire en bas, les voitures qui passent dans la rue perpendiculaire. Quand ça devient enfin calme, au petit matin, c’est au tour du camion qui nettoie les rues et les trottoirs de passer ... Puis sur les coups de 6 h, une averse. Je n’ai pratiquement pas fermé l’œil de la nuit ...

 

 

Jour 2 : samedi 9 août

 

Après un bon petit-déjeuner, nous sortons nous promener dans la Vieille Ville (Stare Mesto). Nous entrons dans le grand magasin Tesco et, dans le supermarché au sous-sol, nous nous émerveillons devant les étals de fromages, de charcuterie et de salades diverses. Nous nous arrêtons perplexes devant des harengs marinés qui s’appellent « matjesowe » ; cela ressemble étrangement au « matjessill » suédois, mais le proriétaire du B&B nous raconte plus tard que ça n’a pas le goût sucré des harengs suédois.

 

Nous tournons-virons pour trouver l’Horloge Astronomique, mais nous comprenons au bout d’un moment que la carte dépliante du guide Lonely Planet l’a inversé avec la Sculpture suspendue. :-/ Une fois l’Horloge trouvée, nous nous rendons compte qu’elle n’est en fait qu’à quelques minutes à pied du B&B ... À midi, nous nous tenons, debout, devant l’Horloge, avec des milliers d’autres touristes pour voir le ballet qu’elle offre à chaque heure.

 

Puis nous essayons de trouver la maison de Kafka. J’ai le souvenir d’une rue étroite aux maisons basses, mais il n’y a rien de cela dans la Vieille Ville ... Nous dirigeons alors nos pas vers la Place de la République (Namesti Republiky) et la Maison Municipale (Obecni dum), maison qui habrite un restaurant dans le style Sécession où nous déjeunons de viande de bœuf et de knödel. Cette fois-ci, nous ne commandons pas de dessert.

 



Nous retraversons ensuite la Vieille Ville, en passant devant la Synagogue espagnole, reprenons le pont Charles puis montons au Château. Les nuages de l’averse du matin se sont dispersés et l’escalier semble interminable sous les rayons du soleil. Nous nous promenons à l’intérieur du domaine du Château, relativement lentement : les pieds commencent à souffrir sérieusement. C'est en passant devant la Ruelle dorée (dont l'entrée est payante) que je me souviens que c'est là (entre autres) que Franz Kafka a vécu une courte année ! En redescendant de la colline du Château, nous traversons un vignoble. Nous prenons une pause sur le pont Manes pour regarder les cygnes et les cols-verts. Nous longeons la Vlatva en direction du B&B, où nous nous reposons deux heures.

 


 

Nous passons la soirée dans la Vieille Ville, au Agartha Jazz Centrum, à boire cocktail, bière et jus de fruit et à écouter le groupe de Frantisek Uhlir.

 

La deuxième nuit, je décide de fermer la fenêtre ; tant pis s’il fait trop chaud, au pire je dors sans couette, mais je veux dormir. Et je dors nettement mieux, jusqu’à ce que le réveil sonne le lendemain matin à 8h.

 

 

Jour 3 : dimanche 10 août

 


 

Le deuxième petit-déjeuner est tout aussi bon que celui de la veille. Vous avez remarqué qu’on mange plus le matin, quand c’est déjà servi ? Pain, beurre, jambon, fromage, crudités, yaourt, müesli, confiture, thé, jus d’orange ... Ça tient longtemps au ventre et c’est bien puisqu’on a prévu de faire du shopping pour remplir nos dernières heures dans Prague. On avait décidé de n’acheter que des verres en cristal de Bohème, rien d’autre et surtout pas de souvenirs chers qui en fait ne valent rien. Mais choisir des verres est plus difficile qu’on ne le croit. On début, on s’était dit : des verres à snaps. Ça n’existe pas en République tchèque (étonnant ?). Des verres à vin ?... Non ... Finalement, nous nous sommes décidés pour des verres à whisky. Je ne bois pas de whisky, mais ça marche sûrement aussi bien pour le Bailey’s. ;-)

 

Une fois notre achat fait, nous déjeunons en terrasse au Clementin ; un endroit que je ne recommande pour cause de mauvais service. C’est le seul endroit où nous n’avons pas laissé de pourboire. Nous avons ensuite récupéré notre valise au B&B (Le gérant nous l’avait gentiment gardée car on devait libérer la chambre au plus tard à 11h.)

 



Nous faisons le trajet inverse pour retourner à l’aéroport, mais à moindre prix ; on a en effet compris qu’on pouvait acheter un billet qui est valable 75 min changements compris (au lieu de prendre un billet pour le bus + un billet pour le métro). Transposez en couronnes suédoises, la différence n’est pas énorme mais quand même. Le « repas » sur le vol du retour n’est pas mieux qu’à l’aller, mais le déjeuner n’est pas si loin. Arrivés à Stockholm, je ne me sens pas d’aller faire les courses pour la semaine ni de me mettre devant les fourneaux ; nous achetons des sushis à la gare centrale qui nous dégustons tard devant un épisode de Carnivàle. On prolonge les vacances comme on peut. ;-)

 

 

 

Plus de photos ici.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Frida 11/09/2008 22:22

C'est toujours rigolo de "voir" une ville que l'on a visitée recemment avec les yeux des autres... c'est fou comme on ne voit pas les mêmes choses ou qu'on ne s'attache pas aux mêmes détails...Belles photos en tout cas !!

hibiscus 12/09/2008 08:48


Ne me dis pas que tu as réussi à louper le pont Charles ?! :-D


Sophie la Girafe 15/08/2008 13:05

Ca donne envie! Ca doit être dur de revenir au travail après ca!

hibiscus 15/08/2008 13:08



À qui le dis-tu ?...



Johan 15/08/2008 09:19

La vache ! Mais comment est-il possible d'écrire un récit si détaillé sur 2 jours de vacances ! C'est impossible Biscus, tu te ballades toujours avec ton calepin ?

hibiscus 15/08/2008 10:07


Non, seulement un APN, une carte et une bonne mémoire peut-être ? ;-)


isa 15/08/2008 09:16

Prague c'est une ville qui donne envie d'y retourner...:-).Sinon je me rappelle qu'ils étaient rapides à venir t'enlever ton assiette au resto, mais ca a peut-être changé.

hibiscus 15/08/2008 10:06



Quand j'y repense, oui, peut-être que ca n'a pas trop changé. ;-)



Mandy 15/08/2008 08:21

Merci du petit guide de ton weekend!!C´est super!Ca donne vraiment envie d´y aller!Les photos sont superbes, la ville est remplie de belles couleurs!

hibiscus 15/08/2008 10:05


Les photos n'était pas toujours évidentes à prendre du fait du soleil ou des nuages, mais je suis plutôt satisfaite du résultat.
C'est justement les couleurs des maisons qui font que j'adore Prague !