Le mot de la semaine : « avtackning »

Publié le par hibiscus

Pour comprendre le mot de cette semaine, il faut le découper en 3 parties : av – tack – ning.

 

Certains d’entre vous reconnaîtrons sûrement « tack » [tak] qui veut dire « merci ».

Le verbe qui correspond et signifie donc « remercier » est « att tacka » [ate taka]. (Le « att » marque la forme infinitive.)

Avec la particule « av », le verbe « avtacka » signifie : « remercier qn pour ses bons et loyaux services ».

Et le « -ning » final, c’est pour désigner l’action de « remercier qn pour ses bons et loyaux services ».

 

Le mot se « décline » comme ceci :

en avtackning [ène avtakning] (comme dans camping) – singulier indéfini

avtackningen [avtakningène] – singulier défini

avtackningar [avtackningare] – pluriel indéfini

avtackningarna [avtakningarna] – pluriel défini

 


Comme vous le savez tous sûrement à présent, la semaine passée était ma dernière semaine au Moderna et on m’a donc « remerciée pour mes bons et loyaux services ».

 

En Suède, cela se manifeste par une petite fête entre collègues, avec gâteau, café et thé et quelques cadeaux et cartes de bon vœux pour une bonne continuation. Je n’ai travaillé au Moderna qu’à peine 2 ans, donc la petite fête était relativement restreinte, mais c’est tout aussi bien. Étaient invités mes collègues de l’équipe administrative à laquelle j’appartenais en temps qu’archiviste et celles qui ont travaillé avec dans le projet « Pontus Hultén » mais ces dernières étaient en déplacement professionnel.

 

La chef de l’administration voulait souligner mon origine française – quelle drôle d’idée (il paraîtrait même que je ressemble à Amélie Poulain) ... – et avait demandé au pâtissier de NK de faire une tarte aux couleurs de la France : mûres et myrtilles pour le bleu, melon pour le blanc et fraises et raisins pour le rouge, le tout sur un fond de tarte à l’amande. Elle avait aussi acheté une vingtaine de ces mini-macarons (« biskvier ») au chocolat noir qui sont tellement bons ...

 

 

En cadeaux : un joli bouquet de fleurs, des pendants d’oreilles avec des opales (je crois) et un petit chat porte-bonheur. Ma collègue archiviste n’a pas pu s’empêcher de me faire un cadeau personnel, très apprécié : deux tasses et leur soucoupes décorées d’arabesques noires et grises sur fond blanc.

 

 

 

Je quitte le Moderna sans regret même si j'étais volontiers restée plus longtemps pour achever mon projet. Ma récente visite-éclair en France m’a fait comprendre que je pouvais lâcher le boulot et que je faisais confiance à ma collègue pour ce qui est de prendre le relais. Elle regrette que je parte, avec toute la connaissance que j’ai de ses archives, mais il n’y a malheureusement rien à faire à ce problème. Mon but a toujours été de rendre les archives accessibles aux chercheurs, et c'est chose faite, avec environ 90 % du matériel inventorié.


Je n’ai pas eu la larme à l’oeil en quittant mes collègues vendredi soir, car je sais qu’on se reverra, soit au cours de visites guidées d’expositions pour le personnel au Moderna ou Nationalmuseum, soit au cours de vernissage, et pour certaines d’entre elles, en dehors du boulot, car on peut se faire des amies au travail.

Publié dans Au travail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Deline 30/09/2008 21:22

Mais dans tout ça, qui est-ce que vous avez bailloné pendant la fika ?? Car un bon banquet gaulois ne se fait pas sans un peu de distraction ;-)

vic 29/09/2008 20:13

je ne connaissais pas le mot ... je te souhaite une toute nouvelle aventure aussi palpitante que l'expérience du Moderna! en tout cas ton fika de départ avait l'air très bon.

hibiscus 29/09/2008 23:11


Les fika de ce genre sont toujours appréciés. Un collègue, dès qu'il a appris que j'allais quitter le Moderna bientôt, a demandé sans attendre, le sourire en coin : "C'est quand qu'on va manger
un gâteau alors ?" :-D


Stockholm 29/09/2008 13:17

Biscus > Je me mets aussi à donner des lecons de suédois sur mon blog mais c'est pour les débutants :Dhttp://www.ludovic-roguet.com/2008/09/27/ursakta-mig/

hibiscus 29/09/2008 23:06


Ben oui, je sais, mais je suis loin d'être débutante ... Mon but n'est pas vraiment d'apprendre le suédois aux Français non plus. C'est un prétexte pour continuer à raconter ma petite vie en
fait ! :-D


berlurette 29/09/2008 10:27

On peut se faire des amis dans le travail... J'ai rencontré mon amie Tina à  TV4 en 1990. Et au fond nous n'avons travaillé ensemble que 4 ou 5 ans en tout... j'ai encore des cadeaux d'adieux de mon premier emploi au Pays de Galles, et pareil avec Louise, 2 ans de vie professionnelle en commun et 19 ans d'amitié ensuite. C'est juste affolant de voir à quelle vitesse ça passe ensuite. Alors bonne continuation Hibiscus, et bonnes amitiés !

hibiscus 29/09/2008 23:04


Merci berlurette ! J'ai déjà travaillé au Nationalmuseum, donc j'y retrouve des collègues et c'est bien sympa aussi. D'autant qu'ils sont contents de me revoir !


pascal 28/09/2008 18:55

C'est presque comme Asterix. Mais à la place d'un sanglier en bulle finale on a le droit à de bonnes patisseries...
Maintenant, on attent tous la suite dans le nouvel emploi

hibiscus 29/09/2008 23:03


On est un peu plus civilisé que "nos ancêtres les Gaulois" au Moderna ! :-D