Un dîner en tête à tête

Publié le par hibiscus

Qui dit 15 du mois, dit rédac' et ce mois-ci, c'est un sujet qui fait appel à notre imagination. Autrement dit, pas le genre de mes sujets préférés ... Mais je vais m'y essayer quand même. :-)

 


Le sujet est le suivant : Si vous pouviez dîner quelques heures avec une personne – vivante – connue, du monde des arts, du sport, de la politique, ... Qui serait cette personne ? Et surtout... quels sujets aimeriez-vous aborder ?

J'ai réfléchi longtemps ... très longtemps ... La plupart des noms qui me sont venus sont soit des gens décédés soit des gens que j'admire trop pour oser leur adresser la parole. Un dîner en tête à tête sans un mot, ce n'est pas passionnant, c'est gênant ...

 


J'ai finalement jeté mon dévolu sur une personnalité politique suédoise, Filippa Reinfeldt, la femme du premier ministre, Fredrik Reinfeldt. Depuis les dernières élections, en septembre 2006, elle est conseillère régionale, spécialisée dans les questions qui touchent la santé et les soins médicaux. (En Suède, les centre médicaux sont gérés par les régions.)


La raison pour laquelle j'aimerais discuter avec elle n'est pas que j'admire le travail qu'elle fait ou que je suis du même avis politique qu'elle, loin de là. Elle fait partie du Parti du rassemblement modéré, situé à droite, mais une droite moins à droite que la droite française ; une droite modérée quoi. ;-)


Elle n'est pas la seule à travailler sur les questions des services médicaux dans la régions de Stockholm, mais c'est souvent elle qui apparaît dans les médias. C'est donc à elle que j'aimerais m'adresser pour discuter des problèmes que je rencontre – et d'autres aussi – à l'encontre des centres médicaux, des médecins, des files d'attente etc ...


Depuis janvier 2008, il est plus facile pour les patients de choisir leur centre de soins et leur médecin. (Autrefois, c'était en fonction du domicile.) La pire des conséquences que je vois, c'est que les centres médicaux populaires sont obligés de refuser des patients, mais reçoivent plus d'argent en fonction du nombre de patients, et que les centres médicaux les moins populaires perdent tant de patients, et donc de l'argent, qu'ils sont obligés de fermer ... Sympa pour les patients qui restent en rade ... Je vois pas trop le progrès, là ...


La région de Stockholm avait aussi promis de raccourcir les files d'attentes pour les soins spécialisés. Il faut quand même toujours attendre 6 mois pour obtenir un rendez-vous avec un neurologue, et 6 mois, c'est incroyablement long pour un patient qui est en attente d'un éventuel traitement ...


Personnellement, pour ce qui est de pouvoir choisir son médecin, je l'ai déjà fait plein de fois ces dernières années, en allant soit dans mon centre médical à mon domicile, soit à celui de mon travail. Je n'ai jamais été satisfaite jusqu'au dernier médecin en date que j'ai rencontré en août dernier ... et qui, aux dernières nouvelles, vient de quitter le centre médical. Suck ... :-(


Je suis curieuse de savoir pourquoi ce médecin-là prend un congé de 6 mois, pourquoi celui-ci ne travaille qu'une semaine sur deux et pas tous les jours de la semaine où il travaille et qu'il prend en plus régulièrement des congés, lui aussi, et pourquoi ce médecin-ci change de centre médical. Je soupçonne qu'ils et elles travaillent dans de telles conditions (10 min par patient par exemple) et avec des ressources tellement limitées qu'ils finissent par être tellement stressés qu'ils sont obligés de se mettre en congé maladie partiel ou complet. Qui va s'occuper des patients alors ? Et quid du suivi des patients ? Tout le monde y perd. Pourquoi ne pas investir l'argent de nos impôts pour améliorer les conditions de travail des médecins et des infirmières, et du coup améliorer les services médicaux envers les patients, tout simplement ? « Tout simplement » ... Ce n'est peut-être pas si simple, mais je suppose qu'il s'agit plus d'une question de politique que d'intérêt envers les patients et les professionnels de la santé.


Un autre problème que j'ai rencontré est l'inégalité des connaissances d'un médecin à l'autre. Quand on va voir un médecin, c'est qu'on a besoin de conseils spécialisés, et si le médecin se révèle en savoir moins que ce que le patient à lu sur des sites internet sérieux, ça la fout mal. Ou quand un médecin vous affirme au téléphone, sans vous avoir ausculter : « Non, je suis sûr que ça ne peut pas être ça ... » En tant que patient, on se sent en position inférieure par rapport au médecin (qui est censé en savoir plus que vous) et si le médecin refuse d'examiner une hypothèse venant du patient, on se sent tout de suite impuissant et désespéré. Et se rendre de médecin en médecin jusqu'à enfin trouver celui qui vous donnera un diagnostic et un début de traitement, ça relève presque du parcours du combattant, et quand on est malade, oui bon, vous voyez le scénario ...


(Photo)


Voilà, si je rencontrais Filippa Reinfeldt, je lui ferais part de ma frustration, de mon découragement et de ma perte de confiance dans la profession médicale suédoise. Ce dîner en tête-en-tête ne serait pas du tout romantique, ni magique. Mais bien terre à terre et un peu déprimant ... Mais il y a de l'espoir : ça ne peut pas être pire, ça ne peut que s'arranger ... euh ... oui ... peut-être ... on verra bien ...


***


J'espère que vous lirez des récits de dîner en tëte à tête plus joyeux chez mes copains et copines blogueurs : Laurent, Noelia, Bergere, Bertrand, JvH, Anne, Julien, Chantal, Looange, Jo Ann v, Cecfrombelgium, Julie70, Gazou, BlogBalso, Lydie, Lucile, Optensia, Joël, Linda, Denis, Julie, Le chat qui, Ckankonvaou, Asibella, Mariuccia, Brigetoun, Renée, Mouton, Agnes, Laetitia, MissBrownie, Karmichette, Rikard, Pivoine Merlin, Sandrine, Andree, Orchidee, Laure, Virginie, A-So et Lodi.

Publié dans La rédac' du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

victoire 19/10/2008 21:32

j'aimerai commencer à chercher d'où viennent mes prob de dos, d'épaule, d'articulations ... mais je suis assez découragée! :( Si tu faisais un tête à tête avec la jolie Madame Reinfeldt, tu nous ferais un jolie compte rendu? 

hibiscus 19/10/2008 22:20



Faire un compte rendu, oui, la convaincre, je sais pas ... :-(



Aurélia 16/10/2008 14:00

Eh bien moi, j'aimerai bien un petit diner avec toi. Car je pense que tu pourrais m'aider sur de nombreux points, et de plus en lisant ton blog depuis le début, j'ai rémarqué que nous avions certains points communs dont en autres la pratique du Pilates et le fait d'avoir été surveillant de musées ( et survivre à ça, ce n'est pas rien!). De plus, tu sembles être un cordon bleu extraordinaire!!!

hibiscus 16/10/2008 19:28



Merci Aurélia ! :-)



Lydie 16/10/2008 13:49

Malheureusement la vie n'est pas seulement rose, et il faut parfois poser les questions qui font mal...

mouton 15/10/2008 23:36

ben la j ai appris un truc sur la suede. je pensais pas du tout que c etait comme ca. Merci

hibiscus 16/10/2008 19:27



C'est pas comme ça dans tous les domaines non plus.



Deline 15/10/2008 20:15

Bon maintenant que j'ai lu : une réflexion me vient...la suède finalement, c'est pas si bien que ça ?

hibiscus 15/10/2008 20:23



Je compte en reparler bientôt dans un prochain billet. Mais je peux déjà dire que mise à part ce problème, je me sens mieux en Suède qu'en France. Mais chaque pays a ses avantages et ses
inconvénients, ses qualités et ses défauts.