Le mot de la semaine : « det goda köket »

Publié le par hibiscus

« Det goda köket » signifie « la bonne cuisine » et c'était le nom d'un salon (soi-disant) gastronomique que j'ai visité ce week-end. Ce salon me donne l'occasion d'aborder la question des adjectifs suédois et de leur accord.


Tout d'abord, il faut savoir que l'adjectif suédois fait comme l'anglais : il se met toujours devant le substantif.

Par contre, il s'accorde en genre et en nombre, un peu comme en français, sauf que ça marche pas vraiment de la même manière ... ;-)


Vous avez sûrement déjà remarqué qu'il y a des substantifs en -en (« en sko, skon ») et d'autres en -et (« ett besök, besöket »). C'est important de mémoriser ce « genre », tout comme il est important de savoir si un substantif français est masculin ou féminin (à la différence près que -en et -et ne correspondent pas au masculin ou au féminin...) Il faut l'apprendre par cœur, il n'y a pas d'autre solution. Mais une fois qu'on a appris ça, les règles sont relativement simples.



« Köket », c'est la cuisine, la pièce dans la maison, mais aussi l'activité (par ex. « la cuisine chinoise »).

ett kök [ète cheuque] = une cuisine

köket [cheuquète] = la cuisine

kök [cheuque] = des cuisines

köken [cheuquène] = les cuisines



L'adjectif « god » signifie « bon ». « Une bonne cuisine » devient donc « ett gott kök ».

L'exemple que j'ai mis en titre est la forme définie. La forme définie de « kök » est donc « köket », mais précédé d'un adjectif, il faut rajouter un article défini, qui dans ce cas est « det » = « det goda köket ».


Prenons un exemple avec un substantif en -en : « mat » [mâte] par exemple qui veut dire « nourriture ».

La forme définie est « maten » [mâtène] = « la nourriture ». Avec l'adjectif « god » devant, cela donne « den goda maten » [dène gouda mâtène].


Vous suivez ?...


Bon, ça veut dire que la forme définie d'un adjectif est toujours en -a, que le substantif soit en et- ou -en. Ça simplifie pas mal, non ?

De plus, la forme en -a de l'adjectif est aussi la forme plurielle. L'article défini au pluriel, pour les noms en -et en -en est : « de » [dome]. Cela peut donc donner « de goda köken » = « les bonnes cuisines. »


Si on récapitule :

god [goude] = forme indéfinie pour les substantifs en -en

gott [gotte] = forme indéfinie pour les substantifs en -et

goda [gouda] = forme définie et/ou plurielle


ett gott kök [ète gotte cheuque] = une bonne cuisine

det goda köket [dète gouda cheuquète] = la bonne cuisine

goda kök [gouda cheuque] = des bonnes cuisines

de goda köken [dome gouda cheuquène] = les bonnes cuisines

 

 


Et puis je vous mets un exemple avec « sko » et « grön » [greune] = « vert » pour avoir un exemple complet avec un mot en -en. (« Maten » ne s'utilise pas dans toutes les formes.)

en grön sko [ène greune skou] = une chaussure verte

den gröna skon [dène greuna skoune] = la chaussure verte

gröna skor [greuna skoure] = des chaussures vertes

de gröna skorna [dome greuna skourna] = les chaussures vertes


Bon, je m'arrête là, ça fait déjà beaucoup pour aujourd'hui.



Mais vous vous demandez peut-être comment il était ce « salon de la gastronomie » ? Ludo, que j'ai par hasard rencontré dans la foule qui s'y pressait, est aussi déçu que moi. Les ¾ du salon était occupés par des importeurs de vin, et la moitié du quart restant par des grandes marques de produits alimentaires on ne peut plus industriels :-S C'est ça, « la bonne cuisine » ?


Je vais quand même faire un peu de pub pour un stand qui était tenu par lfrog du forum franco-suédois, qui nous a permis de rentrer gratuitement au salon. Elle travaille pour une entreprise - EkoBiologisk - qui importe des produits bio français, et c'est à ce seul stand que j'ai acheté des trucs : du sucanat (du sucre de canne intégral), du sirop d'agave et des biscuits au citron. Autour du stand de lforg, il y avait une dizaine d'autres qui présentaient des produits artisanaux, locaux, bio. Une dizaine seulement, sur tout le salon ... Une déception ...

Commenter cet article

vic 11/11/2008 13:51

elles sont vraiment claires tes leçons de suédois ...

hibiscus 15/11/2008 14:36



Merci, tu me rassures. C'est pas si évident que ça quand même d'expliquer la grammaire, de quelque langue que ce soit. Surtout pour moi qui adore la grammaire ! On en vient facilement à
trouver que certaines choses sont évidentes ... mais elles ne le sont pas toujours pour tout le monde.



Pascal 09/11/2008 20:23

Ah bon Merci de l'information mais j'ai rien perdu. Donc cette fois-ici en plus il y avait la vodka...

Ludo 09/11/2008 20:01

@ Pascal : pour ça il y avait déjà le salon du vin et du whisky il y a 2 ou 3 semaines :o

Pascal 09/11/2008 19:23

Effectivement, pour avoir visité ce salon, il ne fallait pas y aller en voiture car sinon, on ne pouvait pas déguster sur la plupart des stands mais il ne fallait pas non plus y aller en vélo car au retour c'était la fringale assurée. Mais un salon pour vendre le même fromage emballé qu'on trouve dans la superette du quartier... ?Et puis, d'ici quelques semaines on entre dans la période où les papilles gustatives vont se mettre sur le 31, et pas seulement le 31, où l'estomac va devoir faire des heures sup, où la consommation horaire de chocolat va augmenter autant que la bourse a baissé... Finalement, ce salon, c'était l'idéal pour faire un régime et noyer la crise financière dans l'alcool