Si la rédac' du mois n'existait pas

Publié le par hibiscus

Raconter la suite en parlant de vos vies (réelle et bloguesque) si la rédac du mois n'existait pas. (c'est le moment de dire tout ce que vous en pensez... on ne sait jamais ce pourrait être la dernière rédac du mois...)


La dernière phrase m'inquiète un peu ... Je ne souhaite pas que ce projet réunissant trente à quarante blogs tous les mois autour d'un sujet commun, mais toujours si différemment traité, s'achève... L'éventuelle disparation de la rédac' du mois ne m'empêcherait pas de continuer à écrire pour mon blog. Les sujets de la rédac' du mois ne sont pas ma seule source d'inspiration – parfois même certains sujets ne m'inspirent pas, mais j'aime à me plier à l'exercice. C'est un peu comme un défi en sorte : écrire, quelque soit le sujet.


J'ai toujours aimé écrire : les rédactions à l'école, un journal intime depuis mon adolescence et encore aujourd'hui (même si la forme a évoluée), des lettres, aujourd'hui des mails, et mon blog, où je raconte ma petite vie. Cela peut paraître égocentrique, mais j'ai, pour une raison que j'ignore, un besoin de communiquer ce que je vis, ce que je ressens, ce que je pense. Et Internet est dans cette perspective un outil extraordinaire. Lise qui veut, commente qui veut. Ceux qui ne trouvent aucun intérêt à mon blog tournent sûrement la page, chacun est libre de faire comme il veut. J'aime aussi l'interactivité du blog que procurent les commentaires. J'y récolte quelques compliments qui font toujours plaisir, ;-) mais, pour moi, le but premier des commentaires est de communiquer avec mes lecteurs et de discuter mes opinions. Parfois même d'aiguiser certains arguments.


Un blog permet un nouveau type de relations, à la fois virtuelles et réelles, car parfois, on rencontre d'autres blogueurs, et c'est toujours un moment privilégié. On a appris à se connaître par le biais de nos textes, de nos idées, de notre style d'écriture. Cela ne correspond pas toujours à la réalité de la personne en question, mais cela consiste néanmoins une partie de chaque personnalité. Écrire un blog, lire ceux des autres, les commenter, c'est faire partie d'une communauté. Du fait que je suis une Française vivant à l'étranger, le sujet de mon blog m'a conduit à « fréquenter » d'autres blogs de gens dans ma situation : Français de Suède ou d'ailleurs. Notre expatriation, toute volontaire pour ma part, c'est ce qui nous rapproche.


Participer à la rédac' du mois, c'est aussi faire partie d'une communauté. La plupart des participants à la rédac' du mois vivant aussi à l'étranger, nous nous reconnaissons dans les expériences des uns et des autres, dans notre approche de différentes cultures, nous nous comprenons dans le vécu de certains moments, en même temps que nous pouvons comparer nos expériences entre elles, d'un pays étranger à l'autre, ou par rapport à la France.


Quand j'ai commencé à écrire ce blog, c'était surtout pour communiquer avec ma famille et mes amis habitant en France. Mon cercle de lecteurs s'est peu à peu agrandi. Et avec le temps, j'ai compris que c'était aussi un moyen de rester en contact avec ma langue maternelle. J'ai le privilège de pratiquer couramment deux langues, mais vivant et travaillant dans un milieu pratiquement totalement suédois, j'ai sûrement à un moment donné ressenti un besoin inconscient de ne pas perdre ma langue maternelle. La rédac' du mois est donc en soi, au plus haut grade, une manière de continuer à pratiquer et à développer ma langue maternelle.


Donc, si la rédac' du mois n'existait pas, j'aurais une occasion de moins de m'exprimer. Si la rédac' du mois n'existait pas, j'en apprendrais moins sur différentes cultures. Si la rédac' du mois n'existait pas, je ne lirais plus tous les 15 du mois ce que les autres rédacteurs ont à dire sur le même sujet. Je me sentirais un peu seule, je crois. Non pas parce que je perdrais une partie de mes lecteurs, mais parce que je perdrais ce sentiment d'appartenance à un groupe, une communauté.


Je suis pratiquement sûre que les autres rédacteurs pensent la même chose. Jugez-en par vous-même en cliquant sur les liens suivants : Laurent, Olivier, NoeliaBergere, Bertrand, JvHAnneLooange, Jo Ann v,  Julie70, Gazou, BlogBalso, Lydie, Optensia, Joël, Linda, Denis, Julie, Ckankonvaou, Lodi, Mariuccia, Brigetoun, Renée, Mouton, Agnes, MissBrownie, Karmichette, Rikard, Pivoine Merlin, Adelaide, Orchidee,  Virginie, A-So.

Publié dans La rédac' du mois

Commenter cet article

vic 17/11/2008 10:05

tu connais la devise : si la rédac du mois n'existait pas, il faudrait l'inventer ... ou dans ce cas la réinventer ... espérons que quelqu'un reprenne le flambeau!

hibiscus 17/11/2008 14:46



On y travaille ! ;-)



a-so 15/11/2008 23:44

Tu exprimes parfaitement tous les aspects et pourquoi il faut garder la rédac'. Si on m'avait dit au college que je serais émue par une rédac'...

hibiscus 16/11/2008 18:35



Ton commentaire me touche beaucoup !



ckankonvaou 15/11/2008 17:51

Il FAUT que l'on continue.Je donne mon adresse mail pour ceux qui veulent me contacter, je veux bien prendre le relais... avec d'autres si ils ou elles veulent....joignez moi là : kankonvaou@orange.frA tout'

hibiscus 16/11/2008 18:34



J'ai bien noté ton adresse.



Agnes 15/11/2008 17:11

Je pense que l'on ressent exactement la meme chose et malheureusement c'est bien le sujet de la fin de la redac'. Dommage, moi aussi j'aimais bien ca !

hibiscus 15/11/2008 17:27



On verra si c'est vraiment la fin de la rédac. Il semble que beaucoup le regrette, donc on devrait pouvoir faire quelque chose.



ckankonvaou 15/11/2008 16:34

Je suis OK avec tout ce que tu dis....Il faut que l'on continue cette expérience sympa.... je suis d'accord pour prendre le relais !!! et vous en pensez quoi les gens ?

hibiscus 15/11/2008 17:26



Je suis partante, j'ai envoyé un mail à Laurent.