Le mot de la semaine : « julpyssla »

Publié le par hibiscus

Aujourd'hui, c'est le premier de l'avent. C'est seulement depuis cette semaine que j'ai commencé à sentir l'ambiance de Noël, entre autre en passant devant les vitrines de Noël de NK (dont je vous reparlerez bientôt). Un soir, j'ai fait un tour en ville pour trouver un peu d'inspiration mais je suis revenue les mains vides. Je retenterais quelques excursions dans les semaines à venir.

 

 


En attendant, on peut s'occuper de manière très sympa quand même, en vue de Noël, et c'est ce qu'on appelle en suédois « julpyssla », de « jul » = Noël et de « pyssla » = bricoler, faire des petites choses. Le mot « pyssla » vient à l'origine de l'allemand « pusselen », tandis que le mot suédois « pussel » vient de l'anglais « puzzle ». Deux choses différentes donc, mais pour ce qui est de la prononciation, les deux mots sont très proches. Tellement proches que j'entends à peine la différence et que surtout, je n'ai jamais réussi à faire la différence. La voyelle « y » en suédois ne se prononce pas « i » mais quelque chose entre « i » et « u » et c'est le seul son suédois que je ne maîtrise toujours pas après 9 ans et demi en Suède. Pour tout vous avouer, j'ai abandonné. Les gens me comprennent quand même dans la plupart des cas, et avec un peu de chance ça viendra tout seul, dans quelques années – peut-être …



Le verbe se conjugue de manière régulière :

jag julpysslar [jâg yulpusslare] – présent

jag julpysslade [jâg yulpussladé] – imparfait/passé simple

jag har julpysslat [jâg 'hare yulpusslate] – passé composé

jag ska julpyssla [jâg ska yulpussla] – futur


***


Alors, qu'ai-je « julpysslat » ces derniers temps ?


Le week-end dernier, j'ai mis les mains dans le chocolat. Nous étions cinq à le faire, chez Frida, de 21h à 1h du matin. Nous sommes rentrées chez nous avec un peu plus de 2 kilos d'orangettes, de truffes et de croquants au praliné. Vous ne me croyez peut-être pas quand je vous dis qu'ils attendent sagement les fêtes sur le balcon, mais je vous jure que ni moi, ni mon « sambo » n'y avons touché !





Ce week-end, j'ai mis les mains dans les paillettes. J'ai commencé à faire mes cartes de vœux, et la technique que j'utilise cette année, c'est l' « embossing », à l'aide de tampons. Je ne vous montre pas le résultat fini, car je ne veux pas priver les destinataires de mes cartes de l'effet de surprise.


 

Publié dans Noël

Commenter cet article

Lodi 19/12/2008 21:23

Donc donc donc... après recherches :L'origine du mot est néerlandaise. Ce verbe signifie en néerlandais "s'occuper". Il a été repris en allemand ("pusseln") dans le language familier, où il signifie en gros "glandouiller", donc faire des petits trucs à droite à gauche, mais pas vraiment une occupation à part entière.Ah oui, et y'a püsseln aussi, qui veut dire "se bécoter" en allemand, mais a priori, ça n'a rien à voir... :)Voilà voilà. C'était la minute chipottage de la linguiste allemande de service.Au plaisir !

hibiscus 21/12/2008 23:48



Merci beaucoup d'être revenue pour me faire part du résultat de tes recherches. Si je devais reprendre des études, ce serait en linguistique, donc ça m'intéresse beaucoup. Et j'adore
l'étymologie !



canton 06/12/2008 08:25

salut à toi!la fete des lumieres bat son pleim ici à Lyon ( france)  et j'ai une pensée particuliere pour les franco-suedois.il y a bien longtempsque je désire visiter ce beau pays...l'été prochain probablement.il me faut me familiariser avec le geographie , le langue....je compte sut toi pour un dial regulier entre nos deux villes. A tres bientot Kristian

Mandy 05/12/2008 13:11

elles ont l´air super géniales tes cartes de voeux!J´espère que tu en as pas autant que nous à envoyer!La famille est énorme de notre coté, alors les cartes, les déco et les timbres, ca rend malade le portefeuille!!On a donc opté pour la solution facile, el ligne, certes, beaucoup moin personnel que les "fait-maison"...

hibiscus 05/12/2008 23:54



J'ose pas dire combien j'en envois, à chaque les gens sont choqués.



vic 01/12/2008 13:39

hier nous avons mis du clou de girofle dans des oranges .... puis mis du ruban rouge autour ... c'est la 1ère année que mon sambo me montre ça: j'adore!
Tu es vachement courageuse de faire tes cartes de voeux! bonne semaine

hibiscus 05/12/2008 23:53



Oh, les oranges et les clous de girofles, ça sent tellement bon ! Je vais bientôt en faire aussi.



Julcanta 01/12/2008 10:18

C'est bien classe d'avoir un verbe spécialement pour le bricolage de Noël
Sinon "sambo" c'est compagnon ? conjoint ? quel est son équivalent féminin ?

hibiscus 05/12/2008 23:51



"Sambo", ça veut dire qu'on vit ("bo") ensemble ("sam-"), donc conjoint, c'est une bonne traduction. Il n'y a pas
d'équivalent féminin, le même mot s'utilise dans les deux cas.