[Journal] Semaine 30

Publié le par hibiscus

Du 23 au 29 juillet 2007. Première semaine de vacances, à Rambouillet. Shopping, Paris et tour de la famille.


Lundi (pluie) – Tyresö > Rambouillet

L’évènement le plus important de la journée – outre le voyage en avion – fut le facteur qui, pour une fois, passa avant midi (heure à laquelle je partais pour Arlanda) et qu’il a déposé dans ma boîte aux lettres un avis m’annonçant l’arrivée du dernier tome d’Harry Potter ! Je me suis dépêchée d’aller le chercher au comptoir de la poste, je l’ai glissé dans mon bagage à main, et je l’ai sorti dès que je suis arrivée en salle d’embarquement. :-)

L’avion a atteri à l’heure. Ma sœur, mon beau-frère et mon neveu m’attendaient à Roissy. Dans la voiture, mon neveu et moi nous sommes apprivoisés en jouant à cache-cache. Il a maintenant 18 mois ; je ne l’avais pas vu depuis ses 2 mois !...




Mardi (couvert) – Shopping parisien

Ma sœur et moi avons fait quelques courses au Carrefour de Rambouillet (je n’ai plus l’habitude de ces supermarchés immenses, je suis toujours impressionnée ...), avant de déposer le petit chez sa grand-mère à Trappes, puis nous avons pris le train pour Paris. Là, nous avons visité des boutiques que mon autre sœur, Deline, m’avait recommandé :

::. Pain d’épices, magasin de miniatures pour maisons de poupées, où nous avons acheté du matériel pour orner la couverture d’un album-photo pour les 50 ans de nos parents.


::.
La Droguerie, magasin de laine et de perles, qui m’a finalement un peu déçu, mais c’était peut-être à cause d’une vendeuse qui, à la vue de mon appareil-photo, éteint, dans mes mais, m’a interdit de prendre des photos dans le magasin sur un ton plutôt désagréable. Nous y avons acheté quelques feuilles de lierre et un trèfle à 4 feuilles, en tissu, toujours pour l’album, mais pas de laine, ni de perles.


::.
Tout à Loisirs, un magasin de perles phénoménale, toutes rangées par couleurs dans des centaines de compartiments. On voulait toucher à tout !!! Mais acheter des perles sans savoir comment les utiliser, c'est un peu bête. Nous en sommes donc ressorties les mains vides, mais je recommande vraiment cette boutique !

À la FNAC des Halles, je me suis procurée une nouvelle carte-mémoire de 2Go pour mon appareil numérique. Je savais que celle de 512Mo ne me suffirait pas.


Mercredi (couvert) – Centre Pompidou

J’avais depuis quelques temps pris rendez-vous avec l’archiviste en chef du Centre pour consulter de la documentation datant de l'époque de Pontus Hultén. J’ai pris un train depuis Rambouillet plus tôt que prévu et du coup je suis arrivée très en avance. J’en ai profité pour faire un petit tour dans le quartier et acheter des cartes postales et des timbres.


De 10h à 16h, je me suis plongée dans des cartons d’archives traitant de la naissance du centre Pompidou. À midi (en fait entre 12h30 et 14h, je n’ai plus l’habitude de ces horaires françaises ... ;-) ), sur les conseils de Deline encore, je suis allée déjeuner au café du BHV (salade marinière et fromage blanc aux frais rouges), puis je me suis promenée autour de l’Hôtel de Ville et me suis re-plongée un moment dans l’univers d’Harry Potter.

Un peu après 16h, je suis repartie en métro, puis en en train (que j’ai loupé ... j’ai dû changer à Versailles Chantiers er récupérer le RER C) pour retrouver ma sœur et sa famille au centre commercial de Saint-Quentin-en-Yvelines. Avant de venir m’installer en Suède, j’habitais à Guyancourt, donc c’était un peu un trip nostalgique, le petit tour à St-Quentin. ;-)

Puis nous sommes allées dîner chez les parents du copain de Deline (vous suivez ? ;-) mon autre « beau-frère » quoi), à Magny-les-Hameaux – une soirée bien sympa, autour d’un repas très bon.


Jeudi (couvert) – Chez la grand-mère

Ma sœur, mon neveu et moi sommes allés à Lucé (à côté de Chartres) en voiture, pour rendre visite à notre grand-mère maternelle (et donc arrière-grand-mère du petit). Il s’est bien amusé à se cacher derrière les rideaux, à contempler la vue à travers la porte-fenêtre. Puis dans l’après-midi, nous sommes allés faire une petite promenade et il a adoré ramasser les pommes de pins.

Dans la soirée, de retour à Rambouillet, je me suis mise à ma « mission-calligraphie » pour l’album-photo des 50 ans.


Vendredi (pluie) – Soirée-restaurant avec oncle et tante

Dans la matinée, nous avons fait un petit tour à pied dans le centre-ville de Rambouillet. J’ai acheté de la laine chez Phildar (Phil' Bambou couleur Bouton d'or). À peine rentrée à la maison, je me mettais à tricoter l’échantillon.


Dans la soirée, mon oncle et sa femme, Deline et son copain sont venus à Rambouillet et nous sommes allés dîner au restaurant. J’ai pris de la lotte à la sauce au homard puis une tarte tatin. Mon oncle nous a raconté ses impressions de voyage autour de la terre (il est pilote de ligne), mais surtout aux États-Unis et au Japon, et ma tante nous a fait un petit topo sur le reste de la famille. Nous avons regretté que les cousines ne soient pas de la partie – l’une en stage à Monaco, l’autre en vacances chez les grands-parents paternels dans les Vosges – et avons décidé de nous revoir la veille de mon départ de France.


Samedi (couvert) – Déjeuner suédois

Une amie de ma sœur devait venir déjeuner et il était prévu que je fasse à manger. J’avais amener des « matjessil », de la « gräddfil », et du « filmjölk » pour l’entrée et des airelles pour accompagner des « kåldolmar » (feuilles de chou farci), mais la copine s’est décommandé. Du coup, j’ai servi les « matjessil » accompagné de « polarbröd » en plat principal, et malgré que ces harengs marinés soient sucrés, ça a bien plu à mes hôtes. (On a décidé d’emmener les airelles à mes parents dans les Alpes).


Nous avons mis la dernière main à l’album-photo en finissant par la couverture, un jour avant notre départ pour les Alpes, le temps que la colle sèche bien.


Dimanche (pluie) – Arrivée du Tour de France

J’ai refait mes bagages – en condensé : une petite valise pour une semaine. Puis le reste de la journée s’est résumé à pas mal de télé : l’arrivée du Tour de France sur Paris, en passant par la vallée de Chevreuse. Nous savions que Deline et son copain seraient sur le côté de la route quelque part à Magny, mais les caméras sont passées trop vite. J’ai pas mal tricoté cette après-midi. Puis en soirée, trois épisodes d’ « Urgence » à la suite.



Commentaire de : deline
Le lundi 20 août 2007 à 20:08
Dis donc...quelle bonne conseillère je fais ;-) Tu as oublié de préciser que mon pain polaire m'a filé entre les doigts à cause de mon beau-frêre. Snif...

Commentaire de : hibiscus
Le lundi 20 août 2007 à 20:23
@ Deline : Oui, tu es de très bon conseil ! :-)

Commentaire de : deline
Le mardi 21 août 2007 à 13:33
Je devrais peut-être ouvrir une agence ;-)

Commentaire de : hibiscus
Le mardi 21 août 2007 à 14:14
@ deline : Ben puisque tu cherches du travail, pourquoi pas ? ;-) Mets-toi à ton propre compte, tu pourras décider de tes heures de travail toi-même !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article